Comme nous l'avons évoqué dans la newsletter de mai, les élus BPP ont écrit au préfet pour protester contre les atteintes délibérées portées à la laïcité par Mme le Maire qui incus une messe dans une cérémonie officielle de la république. Voici le texte de la lettre adressée au Préfet le 3 mai dernier. Nous n'avons pas eu de réponse à ce jour.

courrier préfet

 

Monsieur le Préfet,

En notre qualité de conseillers municipaux attachés aux principes de laïcité, nous portons à votre connaissance le texte de l’invitation de Madame le Maire de Brindas à la commémoration du 08 mai 1945, sur lequel nous sollicitons votre intervention en tant que représentant de l’Etat.

Par lettre ci jointe du 28 avril 2011, Mme le Maire de Brindas invite les membres du conseil municipal et les présidents d’associations dans les termes suivants : « Commémoration de la Victoire de 1945 qui se tiendra le dimanche 8 mai 2011. Celle-ci débutera par la Messe pour la Paix qui sera célébrée à 9h à l’église St Blaise à Brindas. Elle se poursuivra à Brindas, par un rassemblement place de Verdun, à 11h15 »

Ainsi libellée, l’invitation à  la cérémonie de la République inclus un office religieux. Cette formulation est contraire à la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat qui stipule notamment dans son article 2 que « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. ».

Déjà en 2009 puis en 2010, Mme le Maire de Brindas avait adopté cette même formulation. Nos interventions lors des conseils municipaux afin de lui rappeler ses obligations en matière de respect de la laïcité sont restées sans effet  (Cf. pages 5 et 6 du procès-verbal du Conseil Municipal du 10/05/2010).

C’est pourquoi, face à cette position réitérée d’intégrer un office religieux dans le cadre du déroulement d’une cérémonie officielle de la République, nous sollicitons votre intervention afin de faire respecter les principes fondamentaux de l’Etat républicain et notamment la loi de 1905.

Nous espérons que notre requête retiendra votre attention et attendons votre réponse.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, nos  salutations respectueuses.

 

Patrice Cornut, Francine Poinseaux, Rémy Ménétrier, Nicole Robert et Noël Buénerd