Les Brindasiens ont eu l’heureuse surprise de constater en lisant les dernières publications de Mme Agarrat que le futur quartier de la ZAC des Verchères était devenu miraculeusement avant les élections un … éco quartier.

Pourtant pour obtenir le label d’éco quartier du ministère du logement, les aménagements doivent être conformes à un cahier des charges très précis et exigeant (20 critères sont pris en compte). Et le fait que les toits terrasses soient végétalisés (option par ailleurs discutable) ne suffit pas à faire un éco quartier !

Mais Madame le Maire, candidate à sa réélection n’en a cure et à manifestement décidé seule d’auto-labelliser le projet. C’est tellement plus rapide et moins contraignant !

Bien évidemment ni le conseil municipal, ni les autorités compétentes en matière de labellisation, ni surtout l’OPAC retenu par la majorité sortante lors du dernier conseil municipal pour procéder à l’aménagement de la ZAC des Verchères ne sont au courant qu’il s’agit d’un éco quartier !

Nouvelle illustration du fonctionnement autocratique de cette municipalité, qui cherche en outre à la veille des élections à faire oublier le peu d’importance qu’elle a accordé précédemment aux enjeux environnementaux (refus d’étudier une chaufferie bois, reconduction sans négociation du bail pour l’antenne relais, insuffisance des aménagements pour encourager les modes de transports doux, refus de participer au réseau covoiturage de la CCVL, …..)…

Mais le 23 mars vous n’êtes pas obligé d’être dupe !