Les Brindasiens ont pris la responsabilité de confier le pilotage de la commune à la liste « Brindas juste pour vous ». C’est la démocratie. Mais le réveil pour certains sera difficile… En effet le rejet, légitime, de la majorité sortante ne suffit pas à créer une alternative. Le public nombreux qui a assisté au premier conseil municipal de ce 4 avril a pu malheureusement s’en rendre compte.

  • P4048230-RLL’élection du Maire M Christian Beffy a été faite en son absence du fait de son hospitalisation, M Dussurgey ayant lu auparavant son bulletin de santé. M Beffy a recueilli les 21 voix de sa liste. Pour notre part nous avons voté blanc afin de respecter les choix des Brindasiens.
  • Choix du nombre d’adjoints. Le Conseil municipal a décidé de nommer 7 adjoints…. option qui avait déjà été annoncée par le journal le Progrès le matin même ! Ainsi la liste, Brindas juste pour vous, qui prétendait rompre avec le fonctionnement du précédent mandat, informe la presse avant que les décisions soient prises en conseil municipal…Mais où sont donc passés la concertation et le dialogue tant vantés avant les élections ?
  • Délégations des adjoints. Contrairement au bon sens et aux usages, la liste des 7 adjoints proposés (dans l’ordre M Dussurgey, Mme Chriqui, M Choulet, Mme Receveur, M Jean, Mme Chantraine, M Vericel) ne faisait pas mention de leurs délégations. Ceci illustre l’impréparation de cette équipe. Nous sommes intervenus à plusieurs reprises, sur la question de l’adjoint à l’urbanisme. En effet, il semblerait que cette délégation puisse être assurée par quelqu’un qui aurait des intérêts fonciers importants sur la commune. Cette situation exposerait la personne concernée au délit de prise illégale d’intérêt (75 000 € d’amendes et 5 ans d’emprisonnement, ce qui est son problème) mais exposerait également la commune à la nullité des délibérations prises par le Conseil municipal. Malgré notre insistance pour connaître le nom du futur adjoint à l’urbanisme (insistance relayée par les représentants de la liste de Mme Agarrat) nous n’avons pas pu obtenir cette clarification élémentaire. L’impréparation se double d’une volonté d’opacité. Les 21 membres de la liste Brindas juste pour vous ont voté pour ce chèque en blanc en élisant des adjoints sans connaitre leur délégation, ce qui constitue une première dans l’histoire récente de la commune. Elire des adjoints sans connaître leurs délégations cela fait-il partie de cette transparence tant vantée avant les élections ?

Enfin, nous avons appris que le prochain conseil municipal ne devrait pas se tenir avant début mai, soit 30 jours après le premier ! En 2002 le second conseil s’était tenu 8 jours après le premier et en 2008 11 jours après le premier. Brindas n’a pas les moyens de s’offrir les délais d’une telle improvisation. Des dossiers majeurs doivent être traités sans attendre (nouveaux rythmes scolaires, ZAC des Verchères,…). Alors que la fermeture d’une classe en primaire se profile pour la prochaine rentrée scolaire, la municipalité devrait être mobilisée pour s’y opposer et trouver des solutions alternatives. Mais la liste Brindas juste pour vous est juste dépassée par les évènements.

Nous avions alerté les Brindasiens sur le risque encouru de rechercher une alternative en votant pour la liste de M Beffy. Ce premier conseil municipal est  l’illustration de nos craintes. Toutefois, comme par le passé, nos concitoyens peuvent compter sur nos élus et notre association. Face à un tel niveau d’impréparation de la majorité municipale, l’intervention du plus grand nombre sera nécessaire.