Les élus de la majorité municipale (Brindas juste pour vous) et ceux de la liste Bien Vivre Ensemble à Brindas, font preuve de la même incohérence et de la même opposition à la mise en place du quotient familial pour les tarifs municipaux. Jugez-en :

  • Le 07 juillet 2014, lors du conseil municipal nous avions proposé d’appliquer la tarification en fonction du quotient familial pour les services municipaux, notamment le restaurant scolaire. Proposition rejetée par les deux autres groupes du conseil cliquez ici
  • Le 10 juillet 2014 (3 jours plus tard !), les 5 représentants de ces deux listes à la Communauté de Communes des Vallons du Lyonnais votent POUR la fixation des tarifs en fonction du quotient familial... pour le centre de loisirs intercommunal  cliquez ici

Contre à Brindas et pour à la CCVL  3 jours plus tard....!

L'explication réside dans le fait que la Caisse d'Allocation Familiale refuserait de subventionner notre centre de loisirs intercommunal qui accueille des petits Brindasiens, si la tarification en fonction du quotient familial n'était pas appliquée.

Pour nous ce n'est pas une question d'opportunisme. La tarification en fonction du quotient familial est une question de justice sociale et d'efficacité de la dépense publique cliquez ici . Elle existe pour les centres de loisirs, les crèches, la restauration au collège, au lycée  qui accueillent les jeunes Brindasiens... elle devrait exister aussi pour le restauration en primaire.