Une minute de silence a été observée en mémoire des victimes des attentats du 13 novembre. Instant de recueillement particulièrement solennel, avec une pensée particulière en mémoire de la jeune Brindasienne décédée lors de cette journée d’apocalypse. Le maire a confirmé qu’il transmettrait à la famille le soutien et l’émotion du Conseil Municipal. Nous avons proposé, que plus tard, si la famille le souhaitait, un hommage particulier soit rendu à cette jeune femme, assassinée par des terroristes, simplement parce qu’elle vivait libre en République. Malgré l’émotion unanime, le Conseil Municipal s’est poursuivi.

 

Rapport du SAGYRC (Syndicat d’Aménagement et de Gestion du bassin de l’Yzeron, du Ratier et du Charbonnier).

20 communes sont adhérentes. Un bon nombre d’habitants de Brindas, 4 294 habitants sur 5 600, est concerné par ce syndicat qui a en charge la protection des crues, l’entretien des rivières, la gestion des milieux aquatiques.

Rapport du SIDESOL (Syndicat Intercommunal de Distribution d’Eau du Sud Ouest Lyonnais)

Le taux de perte d’eau potable (ou d’utilisation par les pompiers,…) est de 21,5% (22,5% en 2013) ce qui situe le rendement dans le haut de la fourchette. La gestion du réseau est concédée à la SDEI. Le contrat d’affermage vient à échéance fin 2017. Nous avons posé la question si une réflexion était en cours pour envisager un retour en gestion publique (qui peut prendre plusieurs formes) afin d’avoir un meilleur contrôle sur les prix et sur  l’entretien du réseau (seulement 6 à 7 km/an sont refaits sur un total de 649 km), réponse : » non » ! Il serait temps de s’y mettre si l’on ne veut pas être démuni fin 2017.

Finances : 8 000 € de dépenses supplémentaires de personnel intérimaire, afin de remplacer partiellement et temporairement les départs et absences. Vote unanime

Finances : vote d’une subvention exceptionnelle de 1000€ pour l’association des Maires  des Alpes-Maritimes, pour les communes sinistrées par les intempéries. Vote unanime.

Contrat Enfance Jeunesse, entre la CCVL, la CAF et la commune de Brindas. Il permet d’obtenir une prise en charge partielle par la CAF des activités (accueil loisirs 11-17 ans MJC, garderie périscolaire, financements BAFA,….). Bien évidement nous sommes favorables au CEJ. Mais contrairement aux années précédentes, aucun document précisant le contenu et les objectifs des actions visées et les modalités de financement n’a été communiqué en conseil et encore moins en commission affaires scolaires (qui ne s’est pas réunie depuis un an !) Ceci illustre le peu d’intérêt et le mépris de la majorité municipale quant à l’information et la concertation avec les élus de l’opposition. Malgré notre accord de principe, nous avons refusé de voter un document sans pouvoir le lire avant ! 26 pour 3 abstentions (élu-e-s BPP)

Approbation du schéma de mutualisation entre la CCVL et les 8 communes membres. Les collectivités doivent obligatoirement proposer un schéma de mutualisation. A court terme il est prévu de :

  • créer un service commun « Ressources Humaines » entre la CCVL, Brindas, Vaugneray, Grézieu et Yzeron, afin de mutualiser des compétences de plus en plus pointues qui ne sont pas justifiées  aux bornes d’une seule collectivité : une opportunité saisie, suite aux départs et/ou mutations des DRH en place, notamment à Brindas. Nous avons insisté sur le fait que ce service commun devait préserver une proximité entre la fonction RH et les 50 agents travaillant à Brindas.
  • l’officialisation du réseau de médiathèques regroupant toutes les communes de la CCVL (sauf Brindas et Yzeron) ainsi que St Genis-les-Ollières et Marcy-l’Etoile. Nous avons regretté que Brindas ne soit pas pleinement partie prenante de ce réseau.
  • Vote unanime

Renouvellement de la mission d’assistance avec le centre de gestion de la fonction publique territoriale pour un coût de 4600€ (vote unanime)

En questions diverses nous sommes notamment intervenus :

  • Pour déplorer que deux formulaires officiels de 16 pages à remplir (!) soient envoyés, sans débat préalable en commission vie associative, aux associations qui sollicitent des subventions. Une tâche supplémentaire pour des bénévoles déjà surchargés. Réponse de l’adjointe à la vie associative : « pas de commentaires » !
  • Pour demander si les représentants de Brindas au SIAVHY portaient enfin un plan pour raccorder au tout à l’égout une partie des résidences (248 à Brindas) qui ne le sont pas encore. Réponse : « non mais  on va s’en occuper » … il serait temps car les élus des autres communes eux s’en préoccupent à juste titre.
  • Avec les représentants de la liste de Mme Agarrat, nous sommes intervenus pour souligner notre étonnement sur la vitesse avec laquelle le permis de construire sur l’ex usine Toumetal (la Pillardière) a été déposé (le 05/08), juste après la modification du PLU (le 06/07) et accordé le 12/10. Nous avons rappelé que l’intérêt général avait été écarté au profit d’intérêts particuliers. L’affaire n’est pas terminée ….