21 septembre 2014

Condoléances

Ci-dessous le message transmis suite à l'annonce du décès de Christian Beffy, maire de Brindas.

Mesdames, Messieurs les conseillers municipaux

C'est avec tristesse que nous avons appris le décès de Mr Christian Beffy, maire de Brindas. Nous pensons d'abord à sa famille et à ses proches, mais aussi à vous, ses colistiers qui avez partagé avec lui des moments forts.

Nous vous adressons nos sincères condoléances.

Pour la liste Brindas Participation et Progrès,

Cordialement

Rémy Ménétrier

Posté par M-P-M à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2014

Bref et partiel compte rendu du Conseil Municipal du 15/09/2014.

  •  Participation de la commune aux frais d’inscription dans les associations sportives, culturelles et artistiques pour les Brindasiens

Les élus BPP avaient déjà proposé cette aide (qui serait accordée sous conditions de ressources) lors du précédent conseil de juillet afin de faciliter l’accès aux activités proposées par les associations. La majorité municipale avait alors décidé de renvoyer son examen après la rentrée. La liste de Mme Agarrat, qui a toujours refusé cette mesure lors du précédent mandat, a maintenu son opposition. Si l’absence de sensibilité sociale de la liste UMP est dans le droit fil de ce que nous avons connu lors du mandat précédent, il est pour le moins curieux qu’une grande partie de la liste Brindas juste pour vous ait voté contre cette proposition… alors qu’elle figure dans leur programme « mise en place d’un passeport jeunesse : remboursement d’une partie des frais d’inscription dans une association de Brindas sous certaines conditions ». Au final cette proposition a été rejetée par 14 voix contre, 9 pour (élus BPP + certains élus de la majorité municipale) et 6 abstentions. Situation ubuesque, où la nouvelle majorité municipale vote contre une de ses propres propositions de campagne par suivisme de l’ancienne municipalité !  Nouvelle occasion manquée pour dynamiser la politique sociale de la commune.

  •  Vote d’une motion de soutien à l’Association des Maires de France

Le gouvernement a décidé de réduire les dotations aux collectivités de 11 milliards d’euros par an, la réduction étant progressive de 2015 à 2017. En 2017, les dotations de l’Etat auront été réduites de 30%.  A Brindas ces dotations représentent actuellement plus de 600 000€. Le bureau unanime de l’Association des Maires de France propose aux communes de voter une motion demandant : le réexamen du plan de réduction des dotations de l’Etat, l’arrêt du transfert de charges sur les communes, la réunion d’une instance de concertation.

10 000 communes ont déjà voté cette motion, Brindas les a rejoint par un vote unanime.

  •  Adoption du règlement intérieur du conseil municipal

La nouvelle équipe municipale a voulu inscrire dans le règlement de nombreuses restrictions : sanctions(!) des conseillers municipaux  « perturbateurs » (!), temps de parole limité à 10 minutes dans certains cas, possibilité donné au seul Maire (et non pas au conseil municipal) d’ajourner l’examen des points mis à l’ordre du jour par l’opposition… Après débat, ces propositions de modifications ont été heureusement écartées. En outre nous avons fait intégrer dans le règlement que les commissions municipales devront faire l’objet de compte rendu écrit et que le Brindas en bref (dans lequel l’opposition ne peut pas s’exprimer contrairement au Brindas news) ne devait plus contenir d’édito du Maire (contrairement au dernier numéro de septembre). Vote unanime.

        Points divers

  • Le conseil municipal s’est une nouvelle fois tenu sans le Maire
  • Le premier adjoint a annoncé que son groupe avait « voté majoritairement » (sic !) pour mettre fin au contrat qui liait la commune à la Directrice Générale des Services. Cette décision va encore aggraver  les difficultés de fonctionnement de la municipalité et expose la commune au paiement d’indemnités qui peuvent être conséquentes.

Posté par M-P-M à 09:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 septembre 2014

Dans le progrès du 16/9/2014

CR CM du 15 septembre 2014

Posté par M-P-M à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 septembre 2014

sortir dans les vallons du 8 au 21 septembre

En ce mois de septembre, l'offre de sorties est très riche !
Pour Inter'Val, il reste des places pour tous les spectacles des Têtes d'affiche
Et nous ne saurions trop vous recommander le très bon spectacle "Gainsbourg confidentiel" qui, en plus, a lieu à la Salle des fêtes de Brindas, vendredi 3 octobre à 20h45. Ambiance Cabaret.

Venez nombreux !

Cliquez sur l'image pour voir le programme

Posté par M-P-M à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 août 2014

Sortir dans les vallons du 25 aout au 7 septembre

Encore une semaine pour en profiter  avant la rentrée des classes

Posté par M-P-M à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 août 2014

newsletter 29

NEWSLETTER 29 MAQ 01

NEWSLETTER 29 MAQ 01v

Posté par M-P-M à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 juillet 2014

Le parc relais du Sytral supprimé !

La nouvelle municipalité supprime sans la moindre concertation des projets qui doivent améliorer sensiblement la vie quotidienne des Brindasiens et qui sont déjà largement engagés. C’est par exemple le cas de du parc relais pour le Sytral.

Situé entre le chemin des Essarts et le chemin des Andrés (avant le collège) le parc relais permettrait aux Brindasiens n’habitant pas au centre bourg (Le Milon, Le Gourd,…par exemple) d’accéder plus facilement aux bus (11 et 73). Il éviterait aussi que les habitants des communes voisines stationnent à la journée sur les places de parking du centre bourg, stationnements qui pourraient être ainsi libérés de ces « voitures tampons ».

D’une capacité de ≈ 70 places il est financé par le Sytral et son emplacement est réservé au Plan Local d’Urbanisme. Il a fait l’objet d’études et d’un accord avec les communes voisines (Messimy, Thurins, Grezieu,…). La nouvelle municipalité a décidé de supprimer ce projet sans la moindre discussion en commission ou en conseil mais également sans en avertir les Maires des communes voisines !

La nouvelle municipalité a toujours été opposée au développement des transports en commun avec le Sytral. La quasi absence de réactions à la disparition de la ligne 10, la suppression du parc relais,… détricotent progressivement ce qui avait été mis en place.

La suppression du projet de parc relais est une décision majeure, prise dans la précipitation et sans aucune discussion ni en commission ni en conseil municipal. La concertation c’était une promesse d’avant les élections.

Posté par M-P-M à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juillet 2014

La rue Jean Guy Mourguet : supprimée!

La nouvelle municipalité supprime sans la moindre concertation des projets qui doivent améliorer sensiblement la vie quotidienne des Brindasiens et qui sont déjà largement engagés. C’est par exemple le cas de la rue Jean Guy Mourguet.

Elle doit relier la montée de la Bernade à la montée du Clos en passant au-dessus du Musée Théâtre Guignol (MTG). Elle permet ainsi de recréer un accès Nord/Sud à Brindas, en parallèle et à contre sens de la rue du Vieux Bourg, évitant ainsi de redescendre  sur la RD 11. Des logements et de nouveaux  commerces en rez de chaussé sont prévus en bordure de voie.

La réalisation de la voirie  était largement financée par la CCVL pour un budget de 279 000€, la commune de Brindas n’investissant que dans un aménagement de placette (28 000€). La commune a acheté une partie des terrains nécessaires mais au dernier moment un propriétaire s’est dédit de sa promesse de vente... les élections étaient passées par là...et la nouvelle municipalité se refuse à engager une procédure de déclaration d'utilité publique pour acquerir ce terrain non constructible alors qu'une convention a été signée pour cela avec l'EPORA, organisme qui dispose des ressources financières et juridiques pour le faire...

L’arrêt du projet de la voie Jean Guy Mourguet est une décision majeure, prise dans la précipitation et sans aucune discussion ni en commission ni en conseil municipal. La concertation c’était une promesse d’avant les élections.

Posté par M-P-M à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 juillet 2014

La résidence sénior aux Verchères : supprimée !

La nouvelle municipalité supprime sans la moindre concertation des projets qui doivent améliorer sensiblement la vie quotidienne des Brindasiens et qui sont déjà largement engagés. C’est par exemple le cas de la résidence sénior aux Verchères.

Inscrite au Plan Local d’Urbanisme, la résidence sénior (24 logements à l’angle de la rue du Moncel et de la rue du Vieux Bourg) doit être construite par l’OPAC. Sa livraison est prévue pour fin 2015 début 2016. Elle doit permettre aux personnes âgées à faible ressource et perdant progressivement leur autonomie de continuer à vivre à Brindas. Supprimée !

Alors que le terrain appartient à l’OPAC, que ce dernier finance la construction de la résidence, que la commune profite de cette réalisation pour construire une salle communale d’animation (un budget de 175 000 € voté le 11/03/2013)… la nouvelle majorité décide (sans concertation) de déplacer (on ne sait où !) le projet sans tenir compte des engagements financiers déjà pris ! Le projet est ainsi soit annulé soit au mieux retardé de plusieurs années et dénaturé : la résidence sera peut être privée avec des tarifs en conséquence et plus éloignée du centre bourg (ce qui ne permettra pas aux personnes âgées d’accéder facilement aux commerces).  En outre quelles seront les conséquences financières pour la commune de la rupture du partenariat avec l’OPAC ?

Le 11 mars 2013, lorsque le Conseil Municipal a décidé d’adjoindre au projet une salle d’animation (pour les personnes âgées mais aussi pour les associations brindasiennes) le vote a été obtenu à l’unanimité. Y compris Mme Receveur (désormais adjointe de la nouvelle municipalité) et M Pecollet soutient de la liste Brindas Juste Pour Vous. Ce qui était bon en mars 2013 ne le serait plus maintenant ? Ce projet ne serait-il pas vu d’un bon œil par certains propriétaires fonciers voisins de la ZAC des Verchères qui trouvent aujourd’hui une oreille attentive auprès de la nouvelle municipalité ? C’est Brindas juste pour qui ?

L’arrêt du projet de la résidence sénior aux Verchères est une décision majeure, prise dans la précipitation et sans aucune discussion ni en commission ni en conseil municipal. La concertation c’était une promesse d’avant les élections.

 

Posté par M-P-M à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :