19 janvier 2012

Verdun ou Versailles ?

 guignol_1-2    Nom d’un rat ! Guignol ! Ch’sais pas si t’es au parfum là-bas, dans ton palais. A ce qu’i paraît, Verdun* fait encore parler d’elle. Même que pour fêter le nouvel an, en plus des vœux, y’en a qui lui ont fait un cadeau à la Première de la Classe. I te lui ont, à ce qu’i semble, déployé une banderole sur la façade de son manoir.Selon ceusses du Vieux Brindas, on n’avait jamais, depuis la nuit des temps jusqu’à ce’t’ heure, vu ça sur la mairie : une banderole ! Pourtant, avec les panneaux de lumignons électroniques, la Première, acque* son aide de camp à la réclame, i z’escomptaient avoir éradiqué la dernière banderole des monts et vallons, celle de la Sauvegarde des Coteaux, qui se montrait, rappelle-toi Guignol, tout en bas de chez toi, au pied de la pente du Clos. Et ben, c’est raté !...Surtout un jour de marché, y’a des lecteurs…Ah ! Guignol, un vendredi, c’est encore un coup des RTT et des 35 heures…
 

Prévenue, la Première, arrivée en trombe pour constater les dégâts, stoppe son carrosse en tirant un frein à main, bondit sur le parvis et menace les manants, de la maréchaussée, du bailli et du cachot de la Tour…
 

Qu’ y avait-il donc de calligraphié sur ce calicot ? On ne sait trop Guignol : c’était pas marqué dans le journal, ça défilait pas sur le panneau des lumières électroniques ; comme au bon vieux temps, modus et bouche cousue, pardon pas de pub pour la Régie, motus et bouche cousue…je crois qu’i y’en a qu’ont pris l’habitude des trous de Verdun et qu’i z’ont pas envie qu’on les bouche…
 

Pi y’a une rumeur qui circule grave, Guignol, ça barjaque*dur, dans les chaumières du bourg : les piapias* content que certains des Municipaux des travaux* et la Première, i z’auraient dit : « Fontaine, je ne boirai pas de ton eau ! ». La fontaine, i veulent la faire disparaître et pi la remplacer par des jets d’eau, comme à Versailles, ou par un saule pleureur, ma comprenotte est pas bien sûre…
 

Remarque, un saule pleureur, ça serait pas mal : quand la luisance*exagère, on pourrait se mettre à l’ombre, tomber le bugne* et regarder passer les colombes* et les fenottes*.Ce t’histoire de saule, c’est p’têt ben une gandiose*, non Guignol ?
 

Moi, Guignol, la fontaine, au lieu de la couler ; j’l’aurai plutôt fait couler…pour, comme j’te l’ai déjà écrit, que tu puisses faire ta lavée*avec Madelon, le lundi ;pas le vendredi, c’est marché. Et pi, si elle coulait la fontaine, ben Gnafron, i pourrait benouiller* sa chopine de Beaujolpif pour la rafraîchir, quand i fait tiède…


 Le Babiant janvier 2012

Verdun : la place de
acque : avec
barjaquer : parler de façon inconsidérée
Piapias :médisances
Municipaux…la commission travaux
luisance : soleil
bugne :chapeau
colombes : filles
gandiose : plaisanterie
lavée :lessive
benouiller : mouiller

 

 

Posté par M-P-M à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 janvier 2012

Le monde à l’envers.

guignol_1-2Salut Guignol ! Ce lundi de la St Jacques de la Marche, les Municipaux, i se sont retrouvés à la Fête, en bas de chez toi.

I z’ont passé un bon moment pour savoir comment i z’allaient récolter et semer les pécuniaux d’la commune en 2012. Quoi que t’en penses Guignol, les pécuniaux, c’est spécial, c’est pas comme les carottes et les reines-marguerites de ton jardin. Les pécuniaux, si j’ai bien compris, vaut mieux les récolter avant de les semer, sinon gare aux maux de dette. Les pécuniaux, c’est un peu le monde à l’envers…

Çui d’la Finance du Club des Cinq des Bépépédegauches, i te leur a fait aux Municipaux, un cours magistral projeté s’il te plaît, avec tous les quartiles et les déciles qu’il a rapportés dernièrement de l’Inecée, pour leur espliquer que, même à Brindas, y’ a ben quèques citoyens qu’ont pas beaucoup de picaillons et que la commune, avec sa récolte, elle pourrait les aider un brin à boucler les fins de mois. Mais, rien à faire, la Première de la Classe et quèques autres, i sont toujours pas convaincus. La première, elle continue à faire l’originale. Elle veut pas faire comme beaucoup d’autres Premiers, des maires, le général du département, le maréchal de région, elle veut pas prendre en compte le quotient familial pour la douloureuse de cantine. Elle répète, comme les autres années, que sa passion , « c’est les prix bas !, les prix bas ! » C’est un peu du réchauffé qu’elle nous sert là pour la cantine, pour ce qui est du prix. Pi Guignol, ce slogan, ça me fait penser à celui du grand épicier breton qu’ a une boutique dans un village voisin. Y’a même des mauvaises langues qui content que, pour pas faire de jaloux, elle aurait dit à certains : « Si vous trouvez moins cher ailleurs, je vous rembourse deux fois la différence ! » ça c’est des piapias*, Guignol, que des piapias…

Çui d’la Finance, il a encore dit qu’i faudrait p’têt ben que les Municipaux, i se mettent à bouliguer* pour savoir où qu’on va loger les gones pace que la Laïque, elle commence à être bien cafie*, pi que ça risque de durer avec toute cette jeunesse qu’elles vont nous apporter les cigognes un de ces printemps dans les nids hachélemes* que la ville elle va bâtir … Patience qu’elle a clamé, la Première, « j’attends le recensement de 2012! »

 Guignol, tu crois que pour 2012, elle pense qu’au recensement, la Première ?...

 

 Le Babiant décembre 2011

 

*piapias : commérages, médisances                *bouliguer : travailler dur             *cafie : pleine, bourrée                        *hachélèmes : H.L.M en Yonnais contemporain.

 

Posté par M-P-M à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 janvier 2012

LEOL déclarée d'utilité publique

Encore une étape  franchie.... la mise en service est prévue pour fin 2013.

2012-01-06 progrès Leol

Posté par M-P-M à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 janvier 2012

Le crédit social

Une initiative interessante du CCAS deSaint Genis les Ollières, relatée dans le progrès du 4/01

2012-01-03 progrès CCAS

Posté par M-P-M à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 janvier 2012

SIPAG, Emeraudes, ça s'agite !

Noël Buenerd, conseiller municipal  BPP et représentant de la commune au SIPAG a fait une intervention au dernier conseil municipal sur ce dossier. Vous la retrouverez ici.

On pouvait lire dans le progrès cette semaine :

20120-01-06 SIPAG

2012-01-06 progrès émeraudes

Les émeraudes font aussi l'objet d'un dossier dans le Devant chez vous de janvier

2012-01 devant chez vous emeraudes

2012-01 devant chez vous emeraudes 2

et une enquête sur les Ehpad parue début décembre dans le Progrès encore.

dossier ehpad 1dossier ehpad 2

dossier ehpad 3

dossier ehpad 6

dossier ehpad 7

dossier ehpad 8dossier ehpad 9

 

Posté par M-P-M à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 janvier 2012

Newsletter #12

Elle est parvenue fin décembre aux abonnés de la Newsletter. Si vous voulez vous-aussi recevoir les prochains numéros en avant-première, transmettez nous vos coordonnées mail.

NL12-1 NL12-2

et pour une lecture plus facile : 1_NEWSLETTER_12  et 2_NEWSLETTER_12

Posté par M-P-M à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

La Taupe

guignol_1-2 Mon compère qui assiste au Conseil à la Fête, en bas de chez toi, Guignol, i m’a encore conté, que le soir de la St Jacques de la Marche, les Bépépés de gauche, i z’ont remercié la Première de la Classe de son invitance*, via le service électronique Accueil Mairie.

 Mais, mon compère, il est pas bien sûr d’avoir tout capté dans sa comprenotte*.Donc, Guignol, les Bépépés d’gauche, et eux seuls, j’crois ben, auraient reçu un beau jour d’automne, dans leur boîte miel, émanant de Brindas Accueil Mairie, un courriel les invitant à se rendre au chef- lieu, à une conférence intitulée « COMPRENDRE LA CRISE », contée par les seuls uèmepézélés célèbres du coin. Ah ! Guignol, la pensée unique…On se croirait en campagne…électorale. C’est vrai, Guignol, Vaugneray, c’est la campagne, toujours la campagne, tout au long de l’année…

 Toujours est-il que la Première d’la classe a semblé embarrassée…ou ben elle faisait semblant, disant qu’elle était pas au parfum de cette invitance ciblée. Mystère, mystère…Les autres Municipaux, i z’étaient pas invité qu’i z’ont dit. Y avait-il du regret ou du dépit dans leur répartie ? On ne sait.

 Remarque Guignol, ç’est plausible. Avec LA CRISE, St Christophe, l’ange des Monts*(et des vallons, pas de jaloux), et St Georges, l’aide de camp du général du département*, i z’ont voulu faire des économies. C’est pas bête : i se sont dit que c’était pas la peine de lancer l’invitance * aux convaincus, qu’i valait mieux se consacrer pleinement à ceux qui restent à convertir. I craignaient de manquer de picaillons pour acheter du saucisson-pinard pour tous. Mais i z’ont tellement tergiversé qu’à force, c’est Gnafron qu’i l’a su par une indiscrétion, y’avait plus de Beaujolpif New. Les Beaujolais, i z’ont tout vendu leur rouge à l’Empire du Soleil Levant. Gnafron, i se demande si au Japon, i commencent à se relicher* dès le matin…Remarque Guignol, ça fait travailler not’ commerce extérieur qu’en a ben besoin qu’i disent certains. N’empêche, c’est embêtant qu’ not’ commerce i soit dans le rouge…

 Pour en revenir à nos uèmepézélés célèbres, i reculent devant rien. Convertir les Bépépés de gauche, c’est mission impossible. I sont forts pour la réclame, les uèmepézélés, mais les Bépépés, c’est des clients patichons*, bien plus tarabates* que d’autres.

 Ça paraît tellement incroyable, que certains, dans les chaumières des monts et vallons, se demandent si cette invitance*, c’est pas une blague d’un qu’a pas pu patienter jusqu’au 1er avril. Y’a encore des piapias* qui content que c’est p’têt ben une façon des uémepés de mener campagne en utilisant l’infrastructure publique municipale, via Accueil Mairie Brindas. Mais alors, p’têt qu’y a une taupe dans l’électronique du coin ? Guignol, si y’ a une taupe, ça explique tous ces trous en face de la mairie, place de Verdun…

 Le Babiant décembre 2011

 

*invitance : invitation          *capter dans sa comprenotte : comprendre               *l’ange des Monts : le député          *l’aide de camp… : le conseiller général            *patichon : difficile           *tarabate : turbulent               *piapias : médisances              *se relicher : se régaler, boire.

 

Posté par M-P-M à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 janvier 2012

Bulletin Municipal Décembre 2011

Les menaces sur la desserte de Brindas par les bus du SYTRAL se confirment, conséquences de l’inaction de la CCVL.

Le SYTRAL s’est lassé de voir la CCVL tergiverser depuis plusieurs années pour son adhésion au SYTRAL. En effet, bien que cette adhésion ait été votée en octobre 2009 à une écrasante majorité (21 pour, 7 contre), elle n’est toujours pas effective ! Le Président de la CCVL M.Malosse, s’appuyant notamment sur une proposition prétendument alternative et très imprécise du Conseil Général, s’oppose depuis le début à cette adhésion.

 Après avoir prévenu à plusieurs reprises la CCVL, le SYTRAL a dénoncé début septembre 2011 (avec effet à mars 2012) les conventions signées avec les communes de Brindas, Grézieu, Vaugneray, St Consorce et Pollionay, qui permettent à ces communes d’être desservies en transport en commun pour le prix d’un seul ticket (2 auparavant). En effet, la CCVL n’étant pas adhérente du SYTRAL, ce dernier ne peut pas prélever le versement transport sur les entreprises du territoire et ce sont donc les contribuables du Grand Lyon qui financent en partie notre desserte.

En mars 2012, si rien n’est fait, au mieux la tarification du 73 (ex 74) sera fortement augmentée, au pire la ligne sera supprimée !

C’est pourquoi les communes de Thurins, Messimy, Brindas, Chaponost et Brignais ont pris l’initiative de négocier directement avec le SYTRAL. Ces négociations ont l’air d’avancer favorablement : elles ont donné lieu à des propositions d’amélioration des dessertes de ces communes par le SYTRAL. Nous ne pouvons que nous en réjouir, si elles se concrètisent.

Nous avons deux préoccupations : 

- que des solutions concrètes soient rapidement trouvées pour consolider et améliorer les transports en commun sur notre territoire;

- que soient tirées les conséquences politiques du déni de démocratie de l’exécutif de la CCVL et de son aveuglement.

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année.

Vos cinq élus : Patrice Cornut, Francine Poinseaux, Rémy Ménétrier, Nicole Robert et Noël Buénerd.

Posté par M-P-M à 12:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 décembre 2011

Au revoir la médiathèque, bientôt le Centre Culturel

2011-12-24 progrès centre culturel 1

2011-12-24 progrès centre culturel

dans le progrès du 24 décembre

Posté par M-P-M à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 décembre 2011

La construction des adolescents et les mouvements identitaires

Un temps de réflexion nécessaire au regard des divers incidents constatés dans les monts du Lyonnais.

ado et construction identitaire

 

Posté par M-P-M à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,