12 juillet 2011

Préparation du prochain conseil municipal

agenda

 

 

 

le lundi 19 septembre à 19h30

 

à la petite salle des fêtes de Brindas

 

 

Posté par M-P-M à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 juillet 2011

Compte-rendu de la réunion de la CCVL du 7 juillet

2011-07-10 progrès CCVLLe Progrès du 9/7

Posté par M-P-M à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 juillet 2011

L'avenir du Sytral

Dans le progrès du 7 juillet2011-07-08 progrès Sytral

Posté par M-P-M à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2011

Trop, c’est trop…

 

guignol_1-2Comme je te l’ai déjà conté, la soirée à la Fête, le lundi de la Ste Rosine avait bien commencé. Pour terminer, le Premier de la Classe d’ hier, avant-hier et plus, viaillepi* à la Cécévéaile, nous a parlé du labeur sur le territoire. On a eu droit, pour le dessert, à quèques informations vraiment inattendues.

 - Même les chefs d’entreprises vieillissent eux aussi. Décidément, personne n’est épargné. En plus, i z’ auraient des problèmes de transmission de leurs entreprises, les chefs. Certains se marcourent* pour leur succession. Pourtant i connaissent ben les huiles pour en mettre dans les rouages, non ?

 - Seconde surprise : seulement un actif sur cinq qui habite ici travaille dans le coin. Eurêka ! Guignol, j’ai compris pourquoi ça roule tant sur les routes à certaines heures, et même que ça bouchonne, n’ en déplaise à Gnafron. C’est sans doute la faute aux allers-retours pour le boulot-dodo que les savants nomment « mouvements pendulaires ».Donc, un jour où l’autre, Guignol, faut s’attendre à un retour de balancier…

Not’ viaillepi à la Cécévéaile, il a l’air surpris que la plupart des bosseurs aillent vers le Grand Méchant Lyon pour peiner* et gagner des picaillons*mais comment qu’ il a fait lui ? Pour la politique, il était sur place. Guignol, pas de mauvais esprit j’ai pas dit qu’ i faisait du sur place. Mais, pour son activité professionnelle, i quittait bien son village. Et la Première d’ la Classe de maintenant, elle roule ben aussi le matin. C’est vrai, elle va pas vers le Grand Méchant Lyon , elle. C’est vers le Sud-Ouest qu’elle fonce, mais attention, pas pour pratiquer le rugueby…

 - I paraît que beaucoup de chefs d’entreprises du coin préfèrent les courses en solitaire. L’entreprise, c’est le chef tout seul. Sans doute, sont-ils disciples de Clémenceau qui disait : « Pour commander, il faut être un nombre impair, et trois, c’est déjà trop .»

Y’en a encore qui vont dire que je suis un niguedouille*, mais Guignol, y’a quèque chose que je saisis guère. Même que j’ai cherché dans le dictionnaire pour « chef ». Esplique-moi voir, comment i fait pour commander le chef quand il est tout seul dans son entreprise…

Mais vraiment, la grande nouveauté, c’est ce qu’on apprend sur les jeunes des monts et vallons. Ah Guignol ! Rappelle-toi tout ce que Socrate, le philosophe grec, déclarait quelques siècles avant J.C., à propos de s jeunes. Je sais pas si j’ose le répéter, même avec des guillemets. Les guillemets, ça vaut pas les fleurs pour le dire. Socrate, il avait la langue bien lourde. Il les trouvait tarabates*, les jeunes : « Notre jeunesse est mal élevée, elle se moque de l’autorité et n’a aucune espèce de respect pour les anciens. Nos enfants …ils répondent à leurs parents et bavardent au lieu de travailler… »

En plus, les jeunes, dans les monts et vallons, j’en suis encore tout retourné, i paraît qu’i sont trop diplômés ! Nom d’un rat de nom d’un rat, ils nous les feront toutes. Trop, c’est trop ! I z’ont des diplômes à regonfle* ou ben trop mogneux* et les chefs d’entreprises du coin, ils les embauchent pas .Ces jeunes trop savants, ça leur convient pas… Aussi, les jeunes, i sont obligés d’émigrer pour chercher fortune, i font comme leurs aînés, quoi . C’est pas comme toi, Guignol, toi, t’es pas trop diplômé, et t’as trouvé de l’ouvrage partout ; même que t’es célèbre. Remarque, même si on cherche pas la gloire, les diplômes et ce qu’on apprend à l’école, ça sert à aut’ chose qu’à plaire à un patron.

Y’en a ben sûrement qui pensent que le Ministre des Fermetures i pourrait se saisir du dossier pour faire encore des économies : i fermerait des classes et i placerait les gones de 8 ou 9 ans chez les patrons et les patronnes pour qu’i z’apprennent le métier. Y ‘ a p’têt une autre solution : c’est de distribuer les diplômes à l’envers : on les remet à ceux qui ont moins de 5/20 de moyenne…

Tiens Guignol ! je t’imagine bien président du jury en train de remettre les diplômes dans ton palais…

  Le Babiant


*viaillepi : comme vous voulez : véïpé, V.I.P., very important personality, vice-président…              *se marcourer : se faire de la bile                      *peiner : travailler                                   picaillons : sous                   *niguedouille :grand sot                         *mogneux : trop élevés                           *tarabate : bruyant, turbulent                     *à regonfle : en trop grande abondance.

Posté par M-P-M à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 juillet 2011

à vos calculatrices ou antalgiques

Impossible pour un délégué au SIAHVY (SIA de la Haute Vallée de l'Yzeron) de comprendre et de comparer le mécanisme de l'augmentation des tarifs. La lyonnaise des eaux doit avoir de nombreux polytechniciens à son service !!

remunération Syavy

Posté par M-P-M à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 juillet 2011

Réunion BPP

 

animation_reunion-2-ca315

 

la prochaine réunion de BPP se tiendra 

le 11 juillet, à 20h30, à la petite salle des fêtes.

 

Ordre du jour: 

préparation du forum des associations du 3 septembre 
élection du bureau

 

Posté par M-P-M à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juillet 2011

Bref compte rendu du conseil municipal du 27/06/2011

 Administration Générale : avis sur le projet de Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI)

Le Préfet

du Rhône a proposé un nouveau SDCI avec notamment pour ambition de réduire le nombre de structures intercommunales et de renforcer la cohérence du territoire. Notre commune avait à donner son avis (c’est le Préfet qui décide au final) sur 4 projets qui la concernaient directement ou indirectement

  • Fusion du Syndicat pour la construction et la gestion de la gendarmerie de Vaugneray au sein de la Communauté de Communes des Vallons du Lyonnais (CCVL). Les communes concernées par les deux structures sont les mêmes.

Les élus BBP ensemble à gauche ont donné un avis favorable (de même que la majorité du conseil)

  • Fusion du syndicat mixte de l’Ouest Lyonnais et du syndicat mixte Accolade. Les communautés de communes concernées sont les mêmes.

Les élus BBP ensemble à gauche ont donné un avis favorable (de même que la majorité du conseil)

  • Fusion du Syndicat d’Assainissement de la Haute Vallée de l’Yzeron (SIAHVY) avec la CCVL. Mais les communes de Messimy et de Thurins membres de la CCVL sont adhérentes à un autre syndicat intercommunal pour l’assainissement (du fait d’un bassin versant différent) et celle de Sainte Consorce exerce directement et seule sa compétence en matière d’assainissement. L’intégration du SIAHVY au sein de la CCVL conduirait ces trois communes à assurer par le biais de la CCVL des charges communes sur un réseau d’assainissement sur lequel elles ne sont pas connectées.

Les élus BBP ensemble à gauche ont donné un avis défavorable (de même que la majorité du conseil)

  • Intégration de la commune de Millery au Grand Lyon. Depuis l’adhésion des communes de Givors et Grigny au Grand Lyon, la commune de Millery (qui appartient à la Communauté de Communes des Vallons du Garon CCVG) interrompt la continuité territoriale du grand Lyon (Givors et Grigny se situant au Sud de Millery). Dans les document remis initialement, Mme le Maire sollicitait du conseil municipal de Brindas un avis favorable à ce rattachement alors  que la commune de Millery et la CCVG s’étaient prononcées contre ! En séance, Mme le Maire a finalement proposé de donner un avis défavorable.

Les élus BBP ensemble à gauche ont donné un avis défavorable (de même que la majorité du conseil)

 

Finances : approbation des tarifs de restauration scolaire et de garderie pour l’année 2011/2012

Une hausse de 1,5% est proposée, le ticket passant de 3,55e à 3,6 € (4,35€ à 4,4€ en cas d’inscription occasionnelle). Les élus BPP sont intervenus pour faire retirer de la délibération l’instauration d’un nouveau tarif réservé aux enfants des employés communaux (1,8 €). En effet, si il est légal et légitime que l’employeur accorde des avantages en nature à ses salariés par le biais d’un tarif réduit (2,85€) il nous semblait illégal de le faire pour des enfants des salariés. Mme le Maire, nous a écouté et retirer ce tarif de la délibération

Les élus BBP ensemble à gauche se sont abstenus sur les tarifs car une nouvelle fois, la majorité municipale a refusé de prendre en compte notre proposition d’une tarification différenciée en fonction du quotient familial, comme cela se pratique au collège de Brindas et dans de nombreuses communes voisines.

 

Urbanisme : « échange de la cure contre la médiathèque »

L’actuelle médiathèque va prochainement déménager dans le futur centre culturel. La cure et ses jardins sont bien situés dans la perspective d’aménagement du centre bourg (annexe de la Mairie, jardins,…) et plutôt que de voir un promoteur acheter cette parcelle stratégique et construire un immeuble à la place, la commune a décidé d’acquérir cette parcelle par le biais d’un échange avec l’actuelle médiathèque (les deux biens ont été évalués par les domaines au même montant de 500 k€).

Les élus BBP ensemble à gauche ont voté favorablement pour cet échange, tout en regrettant de ne pas pouvoir conserver également le bâtiment actuel de la Médiathèque

et l'article du Progrès sur le sujet

2011-07-04 progrès conseil municipal


 

 

Posté par M-P-M à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 juillet 2011

Bulletin municipal juin 2011

 Paru dans Brindas Image :

laiciteVigilance et laïcité :

"La laïcité fondée sur l’autonomie éthique et rationnelle de l’individu, vise à le libérer de toute tutelle morale ou intellectuelle.

Elle permet et garantit la liberté de conscience. Elle consiste à faire du peuple tout entier, sans privilège ni discrimination, la référence de la communauté politique qui mérite alors le nom de République.

En d’autres termes elle promeut ce qui est commun à tous les hommes, et non à certains d’entre eux.

Valeur fondatrice de notre République, la laïcité, dont la loi de 1905, de séparation des Eglises et de l’Etat, constitue le socle juridique, n’en reste pas moins fragile. Mise en doute, attaquée, dénoncée parfois même, dans les plus hautes sphères de l’Etat, elle nécessite toute notre vigilance et la force de nos convictions.

Le principe de liberté des consciences et des cultes, l’impératif de délimitation entre la sphère publique, totalement neutre, et la sphère privée, ont constitué des apports déterminants pour la République, en favorisant les libertés, et en défendant l’école publique dont personne ne conteste qu’elle est l’un des creusets de l’intégration républicaine.

Indivisible de la devise de la République, « Liberté, Egalité Fraternité », ancrée dans notre histoire et dans les consciences, la laïcité mérite plus que jamais que l’on garantisse ses fondamentaux"

(Extraits de la délibération du Conseil Régional Rhône Alpes qui a adopté (PS, FDG, EELV et PRG), sur proposition du PRG, le principe de la création d'un conseil régional consultatif de la laïcité au cours de sa session plénière des 26 et 27 Mai dernier.)

Depuis plusieurs années, malgré nos interventions en  Conseil Municipal, Mme le Maire continue à faire débuter par une messe la cérémonie officielle de commémoration du 8 mai 1945. Ce non-respect réitéré du principe de neutralité nous a conduits à en informer M. le Préfet. Nous sommes dans l’attente de sa réponse.

Technologies de l’Information et de la Communication :

Le site internet de la commune a été mis en service le 13 octobre 2010. Depuis, nous demandons, pour les  élus  des listes d’opposition, une page dédiée à une information pluraliste, ce qui est prévu dans le règlement intérieur actuel du Conseil municipal et pratiqué sur les sites des communes voisines. Malgré cela, Mme le Maire nous répond qu’elle ne peut accéder à notre demande qu’après un prochain toilettage du règlement intérieur !

Rappelons que ce site a été payé par l’ensemble de la population et ne peut être à la seule disposition de la majorité municipale.

La vigilance s’impose pour le respect de la liberté d’expression et nous aimerions éviter l’envoi d’un nouveau courrier au Préfet.

 

Nous vous souhaitons un bel été.

Patrice Cornut, Francine Poinseaux, Rémy Ménétrier, Nicole Robert et Noël Buénerd.

Posté par M-P-M à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 juillet 2011

Conférence-débat sur les ondes électromagnetiques

affiche couzon

Posté par M-P-M à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 juin 2011

L'atoutracteur

2011-06-28 babiant

Posté par M-P-M à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :