17 octobre 2010

Compte rendu du Conseil Municipal du 11/10/2010

 

Finances : avenant N°1 au contrat pluriannuel 2010/2014 entre la Commune et le Conseil Général.

  • Comment le Conseil Général réduit discrètement      mais sûrement ses subventions aux communes.

Sous le prétexte (louable) de mieux subventionner les communes ayant des ressources faibles le Conseil Général à réduit son taux de subvention à 112 communes (dont Brindas) et a augmenté celui alloué à 74 communes ; tout en assurant aux communes qu’elles pourront toujours bénéficier du même montant de subvention prévu (730 000 € pour Brindas en cumul sur 5 ans). Pour obtenir le montant prévu initialement, les communes « défavorisées » auront donc moins à investir que prévu (car leur taux de subvention progresse) et les communes « favorisées » devront plus investir (car le taux de subvention baisse de 10% à Brindas)

 

Mais c’est là où se cache la manœuvre. Car la commune de Brindas ne pourra pas investir plus que prévu, car nous n’avons pas les ressources propres pour le faire. Moralité, au final, le Conseil Général ne donnera pas plus aux « communes défavorisées » mais donnera moins aux « communes favorisées » comme Brindas ! Les élus BPP Ensemble à gauche sont intervenus pour souligner cette manœuvre

  • Comment la commune de Brindas a perdu      17 910 € de subvention

Les élus BBP ont fait confirmer en séance le point suivant : les travaux réalisés par la commune en 2009 ont été déclarés par la Municipalité auprès du Conseil Général au titre de l’année 2010. Comme le taux de subvention est passé de 15 à 5% (cf ci-dessus) c’est un manque à gagner de subvention près de 18 000€ pour la commune ! Encore une bonne opération financière pour la commune.

Malgré ces remarques, les élus BPP ensemble à gauche ont voté pour l’avenant présenté, car à défaut d’avenant, la commune ne pouvait plus prétendre aux subventions du conseil général.

Finances : signature d’une convention de souscription avec la Fondation du Patrimoine

Il s’agit de permettre aux particuliers et aux entreprises de faire des dons dans des conditions fiscales régulières et attractives afin de participer au financement du futur centre culturel.

C’était une proposition initiale des élus BPP. Les élus BPP ont voté favorablement

 

Finances : délégation donnée au Maire pour placer les excédents financiers de la commune

Les élus BPP ont voté contre cette délégation pour les raisons suivantes :

  • En      l’absence d’adjoint aux finances, Mme le Maire concentre l’ensemble des      pouvoirs de décision dans le domaine des finances, ce qui renforce la      nécessité d’informer le Conseil Municipal avant les prises de      décision (et non pas après comme c’est la règle en cas de      délégation)
  • Les      placements engagent les finances de la commune, comme cela a été      malheureusement le cas pour de nombreuses collectivités victimes      « des emprunts toxiques »
  • La      délibération proposée prévoyait que cette délégation soit effective sur la      totalité du mandat et non pas sur une période donnée.
  • Faute      d’avoir négocié des emprunts suffisamment souples, la commune se retrouve aujourd’hui      contrainte d’emprunter de l’argent (autour de 4%) pour le replacer au      mieux à 1% ! C’est un manque à gagner de plusieurs milliers d’euros      pour les finances de la commune !

 

Finances : subvention de travaux par le produit des amendes de polices

Le conseil décide d’utiliser la subvention allouée au titre des recettes des amendes de police (3 071 €) pour financer une partie des travaux d’aménagement et de sécurité sur le parking de la place des marronniers.

Vote favorable des élus BPP

 

Questions diverses : déclaration des élus BPP ensemble à gauche

Lors du conseil municipal du 07/09/2010, à la demande de Madame le Maire ; la majorité municipale a refusé de mettre aux voies une motion que notre groupe proposait et relative aux affaires scolaires. Ceci est attesté par le procès verbal adopté ce jour le 11/10/2010

Si s’opposer au contenu d’une motion relève du libre choix des membres du conseil, il n’en va pas de mêle du refus de mettre aux voies une motion, qui, lui est une atteinte à la démocratie, puisqu’il interdit de fait toute expression et tout débat notamment pour l’opposition

Enfin le refus de mettre aux votes une motion est contraire au règlement intérieur de notre conseil municipal adopté le 7/10/2008. En effet, l’article 30 de notre règlement intérieur stipule « le conseil municipal peut adopter une motion sur tous les objets relevant de sa compétence ou ayant un intérêt local »

Par conséquent, le groupe BBP ensemble à gauche, utilisera tous les moyens de recours pour faire constater par les autorités et les tribunaux compétents cette infraction.

Posté par M-P-M à 15:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

10 octobre 2010

Mobilisation à Vaugneray

Lu dans le progrès du 8/10/2010 :

progres_2010_10_08_1

Posté par M-P-M à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 octobre 2010

LEOL

Lu dans le Progrès du 8/10/2010

 

progres_2010_10_08_2__1_

Posté par M-P-M à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 septembre 2010

Guignol, Silence, on ferme la laïque

guignol_1_2Faut ben que j’ te cause un peu de la rentrée des classes à Brindas, c’est de saison. La Première de la classe nous a montré comment elle sait bien compter pour soustraire une classe et là, elle soustrait même sans retenue…

On savait qu’elle s’y connaissait en déguisement mais là, en plus, à la Fête en bas de chez toi, c’était pas un lundi mais un mardi, elle a montré aux Bépépés de Gauche et aux autres, son art pour manier les artifices de procédure de la politique politicienne.Pour les empêcher de lire la motion préparée pour défendre la Laïque, elle te leur a coupé la sifflette, quelle maestria !Silence ! Silence ! y’ a des choses qu’i faut pas qu’on cause…P’ t’être qu’elle a honte ?Elle a donc décidé que 15 classes à la Grande Primaire de Brindas, c’était trop.

Pour que les galopins de la Laïque soient plus 366, elle a demandé aux voyageurs de l’aire qui ont donc l’ habitude d’aller et venir, de pousser jusque chez nos voisins pour ce qui est de l’ école : »Elle est bien l’école de ma copine Première de Messimy , et pi, c’est pas loin de vot’ camping. »

Tu vois, Guignol, moi je leur aurais  plutôt conseillé Yzeron, les voyages comme qu’i disait mon grand-père, ça forme la jeunesse et pi, l’air de la montagne, c’ est bon pour la santé. En plus ,là-haut à Yzeron, comme que t’ avais dit chez toi, quand t’avais reçu les visiteurs du Premier Durable avant qu’ ils aillent au Salon, ils ont une belle boutasse. Remarque, ce jour-là, J’ai bien cru que t’ avais vexé ceusses des Coteaux du Lyonnais quand t’ avais parlé que Gnafron i carburait au Chiroubles.Quelle idée de faire de la réclame pour le Beaujolpif !

Le soir du Conseil, elle a aussi récité une leçon de morale, comme on faisait autrefois le matin en arrivant à la Laïque. "C’est par solidarité, pour pas priver une autre école nécessiteuse d’un maître qu’il faut fermer à Brindas" ; ça permet aussi de faire des économies de chauffage, c’ est important pour le Durable et les impôts. Dis donc Guignol, ça serait pas plutôt pour se faire bien voir de ses potes de l’ Uèmepézélée qu’ en ont mare des fonctionnaires ?

Qu’ est-ce qu’ elle veut donc en faire de not’ belle école d’ antan du temps de la République ?T’ as pas une idée, Guignol ?P’t’être qu’ elle va demander à l’ U.M.P d’ installer une permanence, avec cours de rattrapage accéléré ? Y’ a des conseillers qu’en ont bien besoin des cours, i sont toujours en train de poser des questions à la Fête le lundi ou même le mardi. Les Bépépés de gauche et pi, en face, la dame de Varennes, c’est des bavards. Heureusement que les autres, i sont très très sages, d’après les échos que j’ ai : eux, c’ est le monde du silence, on les entend pas.

Ah Guignol, faut que j arrête. Mes patrons, i vont me trouver bavard. Y ‘en a qu’ont beau dire, moi, si je babille plus, je gagne pas plus…Et pi, y’ en a des qu’ i vont conter que j’ ai la quenotte un peu vive en cette rentrée.

 Le Babiant*

*Babiant : qui babille-(patois ?)

Posté par M-P-M à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 septembre 2010

Rando Bio

randonn_ebio_1

Posté par M-P-M à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 septembre 2010

Une rentrée sans discrimination

rentr_e_sans_discrimination

Posté par M-P-M à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2010

Mobilisation pour le maintien de la 15ème classe

11092010progr_s

Les élus BPP-Ensemble à Gauche étaient présents hier matin devant l'école primaire, en soutien aux parents d'élèves et aux enseignants mobilisés pour le maintien de la 15ème classe.

Posté par M-P-M à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 septembre 2010

Pas de motion pour l'opposition !

Cette motion a été présentée hier soir au Conseil municipal par les élus BPP.

Le conseil municipal de Brindas, réuni dans sa séance du 07/09/2010, demande à l’Inspection Académique de ne pas procéder à la fermeture d’une seconde classe dans le groupe scolaire de Brindas.

En effet :

Le groupe scolaire de Brindas est déjà affecté par la fermeture de sa seizième classe

La fermeture de la quinzième classe entraînerait une forte augmentation de l’effectif par classe

Le seuil de 366 élèves inscrits, nécessaire au maintien de la 15ème classe semble avoir été atteint lors des derniers comptages

En cours d’année, le groupe scolaire accueille régulièrement des enfants des gens du voyage, dont la scolarisation requiert une forte disponibilité de l’équipe pédagogique, peu compatible avec des effectifs permanents élevés. En effet, Brindas fait partie des communes du département peu nombreuses a avoir satisfait à ses obligations en créant récemment une aire d’accueil des gens des voyages en lien avec la Communauté de Communes

Enfin des locaux communaux récemment rénovés pour 200 000 € sont disponibles

Pour toutes ces raisons, le conseil municipal de Brindas vous demande d’examiner avec bienveillance cette requête.

Mais à la quasi-unanimité (20/21), la majorité municipale a refusé de la soumettre à l'approbation du Conseil. Ceci en contradiction avec l'article 30 du règlement intérieur du Conseil Municipal qui stipule que "le conseil municipal peut émettre des vœux sur tous les objets relevant de sa compétence ou ayant un intérêt local par une motion"

Décidément, ils ne sont pas plus soucieux des écoles que du droit d'expression !


Posté par M-P-M à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 septembre 2010

La newsletter #1

Le forum des associations est le rendez-vous traditionnel de la rentrée. C'est l'occasion pour notre association de sortir le premier numéro de la newsletter qu'elle souhaite diffuser régulièrement.

                  Newsletter 1-1

lettre_1_2

Pour la recevoir, inscrivez-vous à la newsletter. Formulaire électronique en haut de la colonne droite de ce blog

Posté par M-P-M à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 septembre 2010

Fausse Note pour la rentrée des classes

C'est le titre du progrès de ce jour, et c'est notre école primaire qui est touchée.

une_progr_s_3_9_2010

L'article en page intérieure explique en détail comment la suppression de deux classes conduit à un sureffectif dans les 14 restantes et ne permet pas l'accueil des enfants des gens du voyage.

progr_s_3_9_2010

Les élus BPP soutiennent l'action des parents d'élèves et interviendront lors du conseil municipal du 7 septembre.

Posté par M-P-M à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :