29 novembre 2017

Détectives de l'Histoire pour les correspondants néozélandais d'une classe de CM2 de Brindas*

Art Progres 25-11-17 CM2 Hughes*Article du Progrès du 25/11/17

Posté par N-R-G à 02:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 août 2014

newsletter 29

NEWSLETTER 29 MAQ 01

NEWSLETTER 29 MAQ 01v

Posté par M-P-M à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 juillet 2014

Rythmes scolaires

Reflet de la collégialité du travail de la liste Brindas juste pour vous, c'est par la presse que nous apprenons l'avancement du dossier sur les rythmes scolaires et une partie des décisions qui seront mise en délibération au conseil municipal de lundi prochain

progrès 04 07 2014 rythmes scolairesLe progrès du 4 juillet

.

 

 

Posté par M-P-M à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 juin 2014

Tract

Distribué dans toutes les boîtes aux lettres brindasiennes par les militants BPP la semaine dernière.

TRACT mai 2014 v2

TRACT mai 2014 v

Posté par M-P-M à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 février 2014

Mettre en place la réforme des rythmes scolaires #2

ecoleEt à Brindas ?

Des réflexions ont eu lieu, dès le mois de juin : Mme le Maire a réuni un « comité consultatif » composé d’élus, de représentants des enseignants, des parents d’élèves, des DDEN et des représentants d’associations brindasiennes. La FCPE et l’APIB ont établi un questionnaire proposé à tous les parents leur demandant leur avis sur les horaires, la cantine du mercredi midi…

Trois réunions se sont déroulées en juin, septembre et novembre 2013 ; il a été décidé qu’un service de cantine sera organisé le mercredi midi, que les activités seront gratuites ; il faut savoir qu’à Brindas, il y a 7 classes en maternelle et 15 classes en primaire ; 34 lieux ont déjà été recensés donc 34 activités potentielles, sachant qu’il est conseillé de travailler en petits groupes (15 à 18 élèves.) Des propositions d’horaires ont été dégagées et envoyées à l’Education nationale.

Deux propositions différentes ont émergé :

  • La proposition des enseignants : les activités périscolaires se trouveraient chaque jour en fin d’après-midi, à savoir de 15h45 à 16h45.
  • La proposition de la mairie qui tient compte des résultats de l’enquête conduite auprès des parents : les activités périscolaires auraient lieu le lundi et le mardi, en début d’après-midi (13h45- 14h45), le jeudi et le vendredi, en fin d’après-midi (15h45-16h45).

C’est la deuxième proposition qui a été retenue par le Directeur académique des services de l’éducation nationale (DASEN).

tableau rytmes scolaires

Il faut savoir qu’aujourd’hui dans le Rhône, sur les 271 communes, environ 130 ont rendu leur projet, 4 écoles refusent d’appliquer la réforme à la rentrée (notons que Villefranche, Caluire, Tarare et surtout Lyon n’ont pas encore répondu).

Nos propositions :

  • Poursuivre la concertation déjà engagée.
  • Travailler avec l’équipe enseignante pour rédiger, à terme, un Projet éducatif territorial (PEDT).
  • Proposer des activités de qualité, avec des parcours répondant à des centres d’intérêt artistiques, culturels, sportifs, scientifiques, numériques, en lien avec le développement durable et l’éducation citoyenne, sur une durée appropriée.
  • Retenir, dès avril, des animateurs qualifiés, de préférence parmi les associations brindasiennes.
  • Vérifier que les lieux recensés sont suffisants et adaptés.
  • Elaborer une charte d’utilisation des locaux.
  • Nommer un coordonnateur, qui sera chargé :

                 - de faire le lien entre les enseignants, les enfants, les parents et la mairie.
                 - de s’occuper des différents intervenants, de gérer leurs absences et leurs retards éventuels.
                 -  de faire respecter le règlement intérieur de l’école.

  • Gérer l’organisation des déplacements, réfléchir aux modes de transports collectifs à mettre en place pour se rendre aux différents lieux d'activité.

Quelques points de vigilance :

  • Mettre en place un dispositif de suivi et d’évaluation des activités périscolaires et des intervenants.
  • Ne pas oublier les enfants, qui vont passer une longue journée à l’école (de 7h15 à 17h30, 18h…) Il faudrait pouvoir leur trouver un lieu confortable de repos, s’ils en ont besoin, en ayant pour objectifs une meilleure concentration et moins de fatigue.
  • Pour nous, l’épanouissement de l’enfant, la réussite scolaire et la cohérence éducative sont les objectifs principaux de cette réforme. Il est important que cet enseignement soit gratuit, laïc et égalitaire.

Oui, nous mettrons en place la réforme des rythmes scolaires, en faisant le maximum pour que les enfants s’épanouissent dans les différentes activités ; nous espérons aussi que cette réforme favorisera l’apprentissage des enseignements fondamentaux, à savoir la langue écrite et orale et les mathématiques…

Toutes ces activités devront tendre à développer : la tolérance, l’affirmation de soi dans le respect des autres, la solidarité, l’éducation à la santé, à la citoyenneté et à l’environnement.

09 février 2014

Mettre en place la réforme des rythmes scolaires #1

Pourquoi une réforme des rythmes scolaires ?

La dernière enquête portant sur la maîtrise de la lecture, clé des apprentissages, a été menée en mai 2011 dans 45 pays dont 23 pays européens. En France, 4 438 élèves répartis dans 277 classes de CM1 de 174 écoles élémentaires ont été évalués (génération 2008). Les résultats rendus publics en décembre 2012 montrent la situation dégradée de notre Ecole, la France n’arrivant qu’en 29ème position sur 45 pays, en dessous de la moyenne européenne. Idem pour les mathématiques.

Autre constat : cette baisse de niveau n’est pas le fait des seuls élèves les plus en difficulté, mais concerne l’ensemble des écoliers.

Une réforme s’imposait.

Objectifs pédagogiques de la réforme :

  • mettre en place une organisation du temps scolaire plus respectueuse des rythmes naturels d’apprentissage et de repos des enfants afin de favoriser la réussite de tous à l’école primaire ;
  • mieux répartir les heures de classe sur la semaine ;
  • alléger la journée de classe de 45 mn en moyenne ;
  • programmer des séquences d’enseignement aux moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande ;
  • permettre une meilleure articulation des temps scolaires et périscolaires.

Principes de la réforme:

  • l’enseignement sera dispensé sur 9 demi-journées ;
  •  24h d’enseignement par semaine sur 36 semaines ;
  •  une journée d’enseignement ne peut pas excéder 5h30, et les demi-journées 3h30 ;
  •  la durée de la pause méridienne ne peut pas être inférieure à 1h30 ;
  • l’ajout de 3h de classe le mercredi matin permettra d’alléger les autres journées en moyenne de 45mn ;
  • les communes ont l’obligation de proposer un service d’accueil aux enfants jusqu’à 16h30 ;
  • le temps dégagé sera affecté aux activités périscolaires : le Temps d’Activités Périscolaires (TAP) sera pris en charge par les communes, tant sur le plan financier qu’organisationnel ; ces activités ne sont pas obligatoires, et doivent être accessibles à tous ;
  • iIl est également prévu, dans la réforme, les Activités Pédagogiques Complémentaires (APC), prises en charge par les enseignants, sur le temps d’activités périscolaires.

 

Posté par M-P-M à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 février 2014

Rythmes scolaires

Nous venons d'apprendre que l'inspecteur d'académie a donné son accord pour l'organisation de la semaine scolaire proposée par la municipalité :

lundi et mardi : 8h30-11h45   14h45-16h45

mercredi : 8h30-11h30

jeudi et vendredi : 8h30-11h45    13h45-15h45

Les activités péri-scolaires se dérouleront donc de 13h45 à 14h45 les lundi et mardi et de 15h45 à 16h45 les jeudi et vendredi.

Il devient donc urgent de définir le contenu et les modalités de ces activités périscolaires pour qu'elles soient de qualité et participent pleinement à l'éveil des enfants.

 

 

Posté par M-P-M à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 décembre 2013

Bref compte rendu partiel du conseil municipal du 16/12/2013

Vote des taux d’imposition communaux

Ils resteront inchangés (10.75% pour la taxe d’habitation, 17.75% pour la taxe foncière bâtie, 59.09% pour la taxe foncière non bâtie). Les bases sur lesquelles vont s’appliquer ces taux devraient croître de 3.1% en 2014 : +0.9% du fait de la réévaluation forfaitaire décidée par l’Etat (contre +1.8% en 2013) et une estimation de croissance +2.2% du fait de la progression physique des bases (nouveaux arrivants, travaux d’extension,…). Compte tenu de la progression des bases, les recettes de la commune devraient passer de 2 085 000€ à 2 148 000 € (+3.1%). Si depuis 2008, les taux d’imposition ont sensiblement augmenté (+15%), le montant moyen des impôts locaux payés à Brindas (366€/habitant) reste dans le bas de la fourchette des communes de la CCVL (453€ Messimy, 426€ Grezieu, 288€ Vaugneray). Vote unanime

 

Vote des subventions aux associations 103 800€

Le montant global est en légère réduction (-4%). Pour l’essentiel cela est dû au fait que la subvention à la nouvelle école de musique est en retrait par rapport à celle versée à l’ancienne association qui a « déposé son bilan ». Les élus BBP ensemble à gauche se sont abstenus aux motifs suivants :

  • Depuis ce nouveau mandat, les élus n’ont plus connaissance des demandes de subvention des associations, de leurs besoins financiers, de l’évolution du nombre de leurs adhérents…Mme le Maire nous demande donc de valider ses choix sans que nous puissions les évaluer
  • Globalement les subventions aux associations représentent à brindas 20€/habitant, contre 39 à Messimy, 54 à St Genis les Ollières, 97 à Vaugneray, 46 à Craponne, 73 pour la moyenne départementale. Les associations brindasiennes sont donc peu soutenues.
  • La commune de Vaugneray prend en charge une partie du salaire d’un administratif pour l’USSOL et de ce fait « contraint » la commune de Brindas à faire de même au prorata des brindasiens inscrits à l’USSOL. C’est une bonne chose pour l’USSOL. Toutefois nous regrettons que Brindas n’ait pas pris l’initiative similaire pour les associations de Brindas par exemple en mutualisant le recours à une personne ressources qui aurait en charge  l’établissement des fiches de paies, les déclarations administratives,…

 

Vote du budget 2014

Voir notre intervention

Abstention des élus BPP ensemble à gauche

 

Participation financière pour les enfants scolarisés dans les écoles publiques extérieures à la commune

Elle s’élève à 480 € par enfant en maternelle et 240 € en primaire. 33 enfants brindasiens sont scolarisés à l’extérieur et inversement nous accueillons 32 enfants d’autres communes. Nous avons obtenu en 2008, que ce financement communal soit réservé aux enfants inscrits dans les écoles publiques.

Vote unanime

 

Participation financière au RASED

Le Réseau d’Aide Spécialisée aux Enfants en Difficulté comprend 1 psychologue et deux enseignants spécialisés. Il prend en charge les enfants sur 9 communes. Une partie des frais fonctionnements est pris en charge par les communes. Pour Brindas le montant est de 631€

Vote unanime

 

Approbation du Programme Local de l’Habitat

Le PLH élaboré par la CCVL engage la commune pour les 6 prochaines années. Constitué de 16 actions chiffrées, il vise à soutenir notamment : la construction de de logements sociaux, l’accession sociale à la propriété, l’isolation thermique des logements actuels, la construction de logements adaptés aux personnes âgés, aux handicapés,… Bien que ce plan crucial pour l’avenir de notre commune ait été adopté le 14 novembre à la CCVL, Mme le Maire n’a pas daigné joindre le document à la convocation du Conseil Municipal ! Ses colistiers ont donc dû le voter en direct juste après une projection à l’écran ! Les élus BPP avaient eu l’occasion d’étudier le dossier, le document voté à la CCVL en novembre ayant fait l’objet d’une discussion collective préalable. Suite à notre intervention, Mme le Maire nous a dit qu’elle était déjà bien bonne de demander son avis au Conseil puisque de toute façon le PLH avait été voté par la CCVL ! Nouvel exemple du peu d’estime et d’attention qu’elle a à l’égard du conseil municipal et de ses colistiers

Vote unanime

et celui du Progrès :

CR CM du 16 dec 2013

21 novembre 2013

Affaires scolaires

LE CONSTAT

  • Près de 400 élèves en primaire ( 15 classes) et près de 200 en maternelle (7 classes)
  • Un des groupe scolaire les plus gros du département
  • Absence d’école privée sous contrat dans la commune
  • Mise en place en 09/2014 de la réforme des rythmes scolaires

                  o Nécessité de trouver 34 lieux/espaces différents pour travailler en groupe, dans un contexte où les locaux sont saturés

                  o 2 options de calendriers

                               - APC (activités pédagogiques complémentaires, relevant de l’Education Nationale) et TAP (Temps d’Activité Pédagogiques relevant de la commune) après la pose méridienne les lundi et mardi et en fin de journée les jeudi et vendredi

                               - APC et TAP toujours en fin de journée

  • Près de 50 000 par an servis au restaurant scolaire (+5% entre 2011 et 2010)

 

PARMI LES PROPOSITIONS BRINDAS PARTICIPATION & PROGRES FAITES LORS DES PRECEDENTS MANDATS MAIS NON RETENUES PAR LA MAJORITE MUNICIPALE

  • Lancer une étude sérieuse pour décider ou non de la construction d’un second groupe scolaire : estimations de  l’évolution de la population scolaire dans les prochaines années, évaluations du coûts,….

 

PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL

Elles sont en cours de définition. Vous êtes intéressée- par notre démarche. Participez à la prochaine réunion ou bien postez un commentaire.

15 novembre 2013

Préparation des élections municipales

Comme nous, vous voulez une commune plus solidaire, plus citoyenne, plus écologique,

Vous avez des idées, envie d'en discuter, ... 
Venez apporter votre contribution à la réunion des groupes de travail de Brindas Participation et Progrès, mardi 19 novembre à 20h à la petite salle des fêtes.

tract 19 11