29 novembre 2017

Futur parc relais du Sytral... mais toujours rien à Brindas !*

*Art. Progrès du 28/11/17

Art Progrès 28-11-17 aAménag

Posté par N-R-G à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 avril 2015

Bref et partiel compte rendu du conseil municipal du 07/04/2015

1/ Remplacement au poste d’adjoint aux affaires sociales de Mme Receveur par Mme Gerez

Madame Receveur a démissionné de son poste d’adjointe (elle demeure conseillère municipale). Pour la remplacer, madame Danielle Gerez, de la liste   majoritaire « Brindas Juste pour vous », a été élue à l’unanimité. Les élus BPP ont voté favorablement en souhaitant que cela permette de définir enfin une politique sociale communale à la hauteur des besoins de Brindas.

2/ Vote d’une subvention exceptionnelle de 2000 € à l’ASB gymnastique

L’ASB a été retenue pour organiser une demi-finale des rencontres nationales UFOLEP les 23 et 24 mai prochains devant accueillir environ 900 personnes. L’organisation de cet évènement national pendant deux jours aura un coût d’environ 4000€ (location de praticables,…). Vote unanime pour accorder une subvention exceptionnelle de 2000€.

3/ Régularisation de la subvention ordinaire à l’ASB Handball (2 200€)

Depuis sa création, le coût de location du gymnase payé par l’ASB handball à la CCVL est pris de fait en charge par la commune qui accorde une subvention équivalente à l’ASB. Malgré nos interventions (notamment lors du précédent conseil municipal) ceci n’avait pas été reconduit lors du vote du budget. Cette omission a été corrigée et une subvention de 2 200€a été votée à l’unanimité.

4/ Signature d’une convention d’assistance avec le département du nouveau Rhône

Le département met gratuitement à disposition des communes, des conseils (à hauteur de 5 jours par commune) sur des sujets comme la voirie, l’assainissement,…Convention votée à l’unanimité.

3/ Questions diverses, les élu-e-s BPP sont notamment intervenu-e-s sur les sujets suivants :

  • Parc relais du SYTRAL : suite à notre intervention, la majorité municipale a confirmé que malgré plusieurs réunions  (la dernière en date du 11 mars), aucun terrain alternatif n’avait été proposé au Sytral pour l’implantation du parc relais prévu à Brindas (la localisation sur le terrain initialement retenu lors du précédent mandat ayant été unilatéralement abandonnée par la nouvelle équipe). Ceci confirme bien nos inquiétudes sur l’abandon de faitde ce projet utile pour les Brindasiens.
  • ZAC des Verchères : nous nous sommes étonnés que le projet d’aménagement de la ZAC des Verchères ait été très largement redessiné. Il semblerait que l’espace vert public accessible à tous les Brindasiens, initialement prévu au centre de la ZAC,  soit fortement réduit au profit de jardinets privatifs. L’espace vert public ainsi réduit et réorganisé ne pourrait plus jouer le rôle d’espace de rencontre et de convivialité prévu. Il s’agit d’un changement majeur dans la convention d’aménagement signée entre la commune et l’OPAC, ce qui fait débat. Cette modification  n’a pas été validée par le conseil municipal mais a cependant été présentée lors de certaines réunions publiques.
  • CCVL : nous avons de nouveau demandé que des comptes rendus des activités de la CCVL soient présentés régulièrement  au conseil municipal, par les conseillers communautaires.

Le prochain conseil municipal aura lieu le 18 mai 2015 à 19 H

Posté par M-P-M à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 février 2015

Dans le progrès du 4 février

article du Progrès du 4 fevrier 2015 implantation du futur parc relais

Posté par M-P-M à 08:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 janvier 2015

SYTRAL

Un interview de Bernard  Rivalta, président du SYTRAL à Lyon Mag, où sont évoqués, entre autres, quelques projets concernant notre ouest lyonnais.

2015 01 lyon mag sytral

2015 01 lyon mag sytral p2

2015 01 lyon mag sytral p3

Posté par M-P-M à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 août 2014

newsletter 29

NEWSLETTER 29 MAQ 01

NEWSLETTER 29 MAQ 01v

Posté par M-P-M à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 juillet 2014

Le parc relais du Sytral supprimé !

La nouvelle municipalité supprime sans la moindre concertation des projets qui doivent améliorer sensiblement la vie quotidienne des Brindasiens et qui sont déjà largement engagés. C’est par exemple le cas de du parc relais pour le Sytral.

Situé entre le chemin des Essarts et le chemin des Andrés (avant le collège) le parc relais permettrait aux Brindasiens n’habitant pas au centre bourg (Le Milon, Le Gourd,…par exemple) d’accéder plus facilement aux bus (11 et 73). Il éviterait aussi que les habitants des communes voisines stationnent à la journée sur les places de parking du centre bourg, stationnements qui pourraient être ainsi libérés de ces « voitures tampons ».

D’une capacité de ≈ 70 places il est financé par le Sytral et son emplacement est réservé au Plan Local d’Urbanisme. Il a fait l’objet d’études et d’un accord avec les communes voisines (Messimy, Thurins, Grezieu,…). La nouvelle municipalité a décidé de supprimer ce projet sans la moindre discussion en commission ou en conseil mais également sans en avertir les Maires des communes voisines !

La nouvelle municipalité a toujours été opposée au développement des transports en commun avec le Sytral. La quasi absence de réactions à la disparition de la ligne 10, la suppression du parc relais,… détricotent progressivement ce qui avait été mis en place.

La suppression du projet de parc relais est une décision majeure, prise dans la précipitation et sans aucune discussion ni en commission ni en conseil municipal. La concertation c’était une promesse d’avant les élections.

Posté par M-P-M à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juillet 2014

La majorité municipale veut supprimer le parc relais pour les bus !

Après avoir enterré la rue  JG Mourguet (pour laquelle la CCVL avait budgété plusieurs centaines de milliers d’euros de travaux), après avoir reléguer aux calendes grecques la construction de la résidence sénior (pour laquelle notre commune a voté un budget de 174  000€ pour construire une salle d’activité), c’est au tour du projet de parc relais (pourtant financer par le Sytral) que M Dussurgey décide UNILATERALEMENT de supprimer. Sans la moindre concertation ni en conseil municipal ni en commission urbanisme ou transport, le premier adjoint décide seul ! C’est Brindas juste pour eux !

C’est un retour vers le passé à grande vitesse qu’organise la municipalité. Alors que notre commune a besoin de commerces, de transports en commun, de salle d’activité, de résidence sénior accessible aux personnes à faibles revenus,…. La nouvelle municipalité remet en cause toutes ces évolutions, sans aucune discussion et concertation qui étaient pourtant tant mises en exergue avant les élections. Réveil amer pour celles et ceux qui malgré nos avertissements ont cru à leurs belles paroles électorales et qui ont pensé que cette liste pouvait être une alternative à la gestion de la municipalité sortante. Pour notre part, nous continuerons à promouvoir un développement raisonné de notre commune pour que celle-ci soit plus solidaire, plus écologique et plus citoyenne.

Ci-dessous le Courrier de Mr Dussurgey au SYTRAL,qui nous a été transmis par la mairie de Messimy.

 

 

Posté par M-P-M à 10:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

30 janvier 2014

Bref compte rendu partiel du conseil municipal du 27/01/2014

Vote définitif du Plan Local d’Urbanisme

Les élus BPP ensemble à gauche ont fait les remarques suivantes :

  • Le PLU s’appuie sur des bases juridiques qui sont en cours de révision au parlement (suppression des coefficients d’occupation des sols, PLU intercommunaux,…) et qui pourraient amener très rapidement à une nécessaire nouvelle révision
  • Le PLU relève à 400 m² de surface de plancher soit 4 à 5 logements, l’obligation pour un opérateur privé d’en réaliser une partie en logement social (contre trois logements actuellement). De ce fait, le PLU fait reposer l’effort de construction de logements conventionnés sur les seules grandes opérations immobilières, notamment celles menées par la commune. Le prix du foncier va monter, la mixité sociale se réduire, les amendes versées par la commune pour insuffisance de logements sociaux vont croître
  • Le PLU ne prévoit pas un plan cohérent de cheminements en modes doux (piétons, vélos,..) au sein du village.
  • Le PLU prévoit un parc relais de stationnement de taille insuffisante
  • Le passage entre les zones Ub (forte densification) et Uc (faible densification) est trop rapide et ne permet pas une densification progressive du village

Les élus BPP ont majoritairement voté contre (Noel Buenerd, élu BPP a voté pour estimant que le PLU actuel marquait des progrès par rapport au précédent)

 

Choix de l’aménageur de la ZAC des Verchères

L’OPAC a été choisi pour procéder à l’aménagement de la ZAC des Verchères. Pour équilibrer le projet, l’OPAC demande une contribution à la commune de 300 000€ soit dix fois moins que les deux autres candidats ! Un tel écart, paraît peu réaliste. En outre le projet de l’OPAC est d’une qualité limitée et devra être rediscuté.

Favorables à la ZAC, les 5 élus BPP ensemble à gauche se sont toutefois abstenus sur le choix de l’aménageur (rejoints pas 4 autres conseillers : liste de Mme Receveur + Mme Tixier)

 

Signature d’une convention avec l’EPORA

L’EPORA est un établissement public, censé aider les communes à réaliser des opérations foncières. Depuis 2007, cet organisme a prélevé plus de 250 000€ d’impôts auprès de Brindasiens, sans que la municipalité n’arrive à concrétiser le moindre projet d’aménagement avec l’EPORA (contrairement à d’autres communes voisines : Chaponost, Grézieu,..). Espérons que cette troisième convention soit enfin efficace. L’EPORA pourrait avancer temporairement 2 millions d’euros pour réaliser des acquisitions foncières

Vote unanime (sauf une abstention Mme Receveur)

 

Délégation du droit de préemption urbain à Mme le Maire

Le droit de préemption permet à la municipalité d’être prioritaire pour acheter (aux conditions du marché) un terrain en cours de vente, afin d’y  réaliser une opération d’intérêt générale. Les élus BPP sont pour l’exercice de ce droit, mais ne sont pas d’accord pour qu’il soit délégué au Maire, qui pourrait ainsi engager seul, la commune sur des opérations couteuses et complexes sans avoir reçu préalablement l’avis du Conseil municipal

Les élus BPP se sont abstenus (2 votes contre de la liste de Mme Receveur)

Posté par M-P-M à 10:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,