13 mars 2014

Nos réponses au questionnaire de la SCL

La sauvegarde des Coteaux du Lyonnais nous a sollicité au travers d'un questionnaire adressé à tous les candidats. Voici les réponses que nous leur avons transmis  (les photos ont été ajoutées par nous pour le blog):

1/ Allez vous créer une nouvelle voie de circulation pour les voitures dans le centre de BRINDAS ?

 En dehors de la rue Jean Guy Mourguet et des voiries prévues dans la ZAC des Verchères, nous ne prévoyons pas de création de voies nouvelles en centre bourg

 2/ Comment pensez vous et d’ici quelle échéance (avant 2020), réduire significativement, 30 à 50%, l’énergie consommée par l’éclairage  de la commune la nuit ?

P1090060L’éclairage de la voirie dépend très largement du SYDER, les futurs délégués de Brindas au SYDER seront vigilants pour saisir toutes les opportunités de réduction de la consommation électrique.

Pour ce qui relève de la responsabilité de la commune (bâtiments communaux,…) un plan global d’efficacité énergétique sera mis en place (dans le cadre de l’agenda 21 local). Des indicateurs de consommation (KWh,…) seront suivis afin d’engager un processus de réduction effective des consommations.

Des dispositifs appropriés seront étudiés et progressivement mis en place pour concilier réduction de l’éclairage nocturne et sécurité/visibilité (détecteurs de luminosité, de mouvements, allumage un sur deux,…)

3/ Comment pensez vous et d’ici quelle échéance (avant 2020), supprimer totalement l’usage des pesticides et autres intrants, pour l’entretien des parcs et rues de la communes ?

La réduction de l’utilisation des phytosanitaires se fera progressivement, dans le cadre de l’agenda 21 de la commune. Des zones de test seront déterminées. Une évaluation sera faite. Là également le suivi d’indicateurs permettra d’évaluer le processus. La réduction de l’utilisation des phytosanitaires ne pourra pas se faire dans la durée sans que cet objectif soit partagé par les Brindasiens et par le personnel municipal. Une des premières tâches de la municipalité sera de convaincre les uns et les autres. Les jardins familiaux que nous entendons proposer pourraient également être des lieux de référence en matière de réduction des intrants (si les participants aux jardins le décident).

4/ Comment pensez vous entraîner les enfants à participer au nettoyage de printemps de la commune en 2015 et années suivantes ?

nettoyage de printempsDe façon générale nous voulons encourager l’engagement citoyen et le civisme par exemple en organisant une journée citoyenne, un repas des bénévoles, la remise de médaille de la ville ou de médailles jeunesse & sports,…Pour ce qui relève des enfants scolarisés, les modalités de leur participation seront à discuter avec l’ensemble de la communauté éducative (enseignants, parents,…). Le conseil municipal de jeunes que nous voulons mettre en place, pourrait être également un lieu privilégié pour intervenir sur ces enjeux (si les jeunes conseillers le décident)

5/ Comment pensez vous inciter d’avantage les parents d’élèves à faire pratiquer le Pédibus par les enfants ?

 Même réponse sur l’engagement citoyen que précédemment. En outre nous voulons engager un plan global afin de faciliter les déplacements en mode doux dans la commune par le biais d’aménagements appropriés, ce qui favorisera l’accès piéton aux écoles.

6/ Comment pensez vous inciter d’avantage les Brindasiens à pratiquer le covoiturage ?

Nous regrettons que la majorité municipale ait fait le choix de laisser Brindas en dehors du dispositif mis en place par le département et que les autres communes de la CCVL ont rejoint. Le covoiturage sera encouragé : identification de parkings de rassemblement, information, utilisation du site internet communal,;…et bien évidemment nous rejoindrons le dispositif départemental et celui de la CCVL

7/  Pensez vous remplacer une partie du béton ou bitume par des espaces verts sur la place de Verdun ?

P1090062Le représentant BPP avait choisi un autre architecte que celui finalement retenu par la majorité municipale. Sans refaire la place ce qui serait déraisonnable nous renforcerons la signalétique au sol pour la circulation automobile, améliorerons l’accessibilité pour les piétons, renforcerons la végétalisation, organiserons des initiatives pour que les Brindasiens se réapproprient l’usage de la place. Ces aménagements seront définis précisément après concertation, étude de leur faisabilité et de leur coût.

 

DSC01142-RL8/ Les aménagements pour les personnes à mobilité réduite de la place de Verdun ne sont pas conformes et une personne seule ne peut pas les utiliser ? Pensez vous  les refaire et dans quels délais ?

Cf question 7. La question de l’accessibilité est au cœur de nos préoccupations comme en témoigne notre participation aux commissions ad hoc et notre initiative du 22 février sur ce thème au centre bourg de Brindas

9/ Pensez vous renouveler le prochain bail de l’antenne relais du parc de sports et envisagez vous une  action, et dans quel délai, contre le propriétaire du terrain et opérateur qui possède l’antenne relais à moins de 100m de la maternelle ?

NP1100098ous regrettons que Mme le Maire ait prise seule la décision (par arrêté sans en informer le conseil municipal ) de renouveler en 2012 le bail pour l’antenne relais située en face de l’aire d’accueil des gens du voyage et nous sommes intervenus sur ce point (cf conseil municipal du 13/03/2013).

Concernant l’antenne relais du parc des sports dont le bail d’occupation vient à échéance en 2017, nous profiterons de l’échéance du bail pour négocier avec l’opérateur un encadrement de son activité (puissance,…). Il nous semble en effet préférable d’encadrer, de contrôler ces installations. Lorsqu’une antenne est implantée sur un terrain communal, la municipalité peut influer sur l’opérateur, ce qui n’est pas le cas lorsqu’il s’agit d’un terrain privé

Concernant l’antenne relais situé de l’autre côté de la départementale à proximité des écoles elle est implantée sur un terrain privé.. La municipalité saisira les opportunités en lien avec les évolutions réglementaires pour obtenir un éloignement de l’antenne.

10/ Pensez vous aménager des couloirs pour les cyclistes à contre sens dans la rue du Vieux  Bourg, pour encourager les personnes à aller au village en vélo ?

Dès la mise en sens unique de la rue du Vieux bourg, nous avions rappelé que le contresens réservé aux vélos dans une zone 30 était  de droit sauf arrêté contraire du maire. La municipalité ne s’est pas engagée dans cette perspective. Rétablir cette opportunité du contresens réservé aux vélos fait partie de nos propositions. Les modalités techniques seront étudiées en fonction des contraintes légales, techniques et financières.

18 novembre 2013

Développement durable et environnement

LE CONSTAT

  • Des enjeux insuffisamment pris en compte par la commune

 

PARMI LES PROPOSITIONS BRINDAS PARTICIPATION & PROGRES FAITES LORS DES PRECEDENTS MANDATS MAIS NON RETENUES PAR LA MAJORITE MUNICIPALE

  • Etudier (lors de la création de la médiathèque)  l’opportunité de créer une chaufferie bois (comme cela existe à Vaugneray, Yzeron,…) qui aurait pu alimenter les bâtiments publics du centre bourg (médiathèque, mairie, écoles, carré d’ass,…)
  • Développer le covoiturage en partenariat avec le Conseil Général
  • Instaurer dans les commandes publiques (par ex : travaux de voirie, entretien, achats de fournitures,…. ) une clause environnementale afin de favoriser le choix d’entreprises se préoccupant du développement durable (utilisation de matériaux recyclés, circuits courts,…)
  • Négocier avec les opérateurs téléphoniques les conditions de leurs implantations sur le territoire de la commune
  • Traiter (avec la CCVL dont c’est la compétence) les points noirs en matière de ramassage des ordures ménagères.
  • Créer (avec le Sytral) un parc relais suffisamment dimensionné aux besoins futurs
  • Créer des jardins familiaux (par ex gérés par une association) et inciter aux jardins partagés (par ex : mise à disposition par un particulier à un tiers d’un bout de terrain en contrepartie du partage de la récolte

 

PROPOSITIONS DE NOTRE GROUPE DE REFLEXION

Elles sont en cours de définition. Vous êtes intéressée- par notre démarche. Participez à la prochaine réunion ou bien postez un commentaire.

 

 

17 mai 2013

Bref compte rendu du conseil de la CCVL du 16 mai

1/ Présentation du Plan Climat Énergie Territorial

Il est mis en place au niveau de 4 communautés de communes (la CCVL, CC Vallée du Garon, CC du Pays Mornantais CC Pays de l'Arbresle). Sa présentation a permis de voir que notre territoire commence à prendre en compte les enjeux environnementaux : chaufferies bois pour les piscines intercommunales (CCVL, CCVG,..), élaboration d'agendas 21 (Messimy, Chaponost,...), développement du covoiturage, liaisons inter communes en modes doux, bâtiments publics exemplaires en matière d'économies d'énergies,.... Ne cherchez pas Brindas dans l'inventaire des réalisations. Nos propositions pour étudier les chaufferies bois (ZAC de verchères, centre bourg,....) ou le covoiturage ont toujours été écartées sans étude et discussion...

2/ Présentation du Plan Local d'Habitat (PLH) pour 2012.

Le PLH court sur la période de 1998 à 2013 et le bilan de 2012 a été présenté. Plusieurs constats :

  • La croissance du nombre de logements sur le territoire de la CCVL est plus rapide que prévue : 1179 logements commencés en  5 ans alors que le PLH en prévoyait 1200 sur 6 ans. Ce sont les logements individuels isolés qui se développent trop vite notamment par rapport aux logements individuel groupés (lotissement)
  • Concernant les logements sociaux le bilan est positif puisque 348 ont été réalisés depuis 1998 pour un objectif à 2013 de 360. Toutefois on note un ralentissement du rythme de construction depuis 2011. Ces logements sociaux sont financés en partie par la CCVL pour un montant global depuis 2013 de 911 000 €. Cette aide communautaire a notamment été financée par les amendes SRU des 3 communes (Brindas, Grezieu, Vaugneray) qui n'ont pas le minimum légal de 20% de logements sociaux. Toutefois depuis 2013, ces amendes ne seront plus versées à la CCVL mais à un organisme régional (EPORA), ce qui risque de réduire l'aide apportée par la CCVL à la construction de logements sociaux

3/ Présentation du rapport annuel sur les déchets

Cette présentation a été l'occasion pour Mme le Maire de Brindas et le délégué BPP de rappeler, photos à l'appui (cf photos sur le blog), qu'en centre bourg les poubelles débordent parfois. Les cas seront étudiés un par un par les services de la CCVL. N'hésitez à nous faire remonter les problèmes afin qu'ils soient pris en compte.

4/ Plusieurs autres points techniques ont été abordés.