11 février 2014

Besoins de garde des jeunes enfants

A Brindas 72% des familles ont des enfants.

Les besoins de garde de jeunes enfants sont donc importants, et il est nécessaire d’avoir un accueil de qualité, pour les enfants et les familles.

Avec un nombre de 40 Assistantes Maternelles, les possibilités de garde à domicile sont suffisantes pour couvrir les demandes, à ce jour.

Il en va tout autrement pour les demandes de garde collective, en établissements ou autres lieux.

L’organisation de ce mode de garde dépend de la CCVL, qui met 114 places à la disposition des parents, réparties par une commission dans les crèches existantes, des communes de Brindas, Grézieu-la -Varenne, Messimy, et St Concorce.

La crèche de Brindas « Au Brin d’Enfants » dispose de 30 places.

Sachant que le nombre de places disponibles pour ce mode de garde ne cesse de diminuer, seulement 36% des demandes brindasiennes sont satisfaites.

Les nombreuses constructions récentes, et les différents aménagements (PLU) prévus dans les années à venir, vont encore voir la population de Brindas augmenter, et avec elle le nombre d’enfants.

Il serait temps d’envisager des solutions permettant aux parents d’avoir le vrai choix du mode de garde de leurs enfants (Sur la CCVL il y a 2 fois plus d’enfants gardés par des assistantes maternelles que sur la zone du Grand Lyon).

En février 2011 les élus de la liste BBP proposaient déjà de travailler avec la CCVL sur des projets existants de mode de garde, afin de satisfaire les demandes variées et nombreuses des familles.

Rien n’a été fait, il faut que cela change.

 

14 décembre 2013

Bref et partiel compte rendu du conseil communautaire du 12/12/2013

Parmi les points les plus importants :

  1. Nouvelle baisse de la Redevance des Ordures Ménagères de 139 € à 130 € la part

Le recensement des redevables fait cet été a permis d’identifier plusieurs centaines de foyers ne payant pas la REOM (appartements ou terrains divisés en plusieurs habitations,….). En outre les volumes incinérés sont moindre (-300 T) en lien avec le ramassage unique des ordures ménagères (plus de compostage, meilleur tri,…). Les deux phénomènes cumulés (stabilisation des coûts et hausse du nombre de redevables) permettent de réduire la REOM en 2014 qui passera à 130€ la part (une part pour un couple sans enfant, 1.3 part pour 3 personnes et plus). Le passage en collecte unique avait déjà permis de réduire en 2013 la part de 149 à 139€.

  1. L’extension de la crèche à Grezieu progresse

La CCVL a acheté le rez de chaussé du bâtiment qui va se construire place des combattants à Grezieu La Varenne pour un montant de 208 k€ HT (livré stade hors eau fin 2015). Cette future annexe, permettra de faire passer la capacité de l’Etablissement d’Accueil des Jeunes Enfants (EAJE) La colombe de 24 à 40 lits. Ceci permettra de faire passer à 130 berceaux la capacité d’accueil des EAJE de la CCVL. La petite enfance est une compétence intercommunale, les EAJE de Brindas, Grezieu, Messimy et St Consorce relèvent donc de la CCVL (seule la commune de Vaugneray n’a pas apporté sa crèche à la CCVL).

  1. Extension du parc d’activité Maison Blanche à Vaugneray

La CCVL va acquérir près de 10 000 m² pour 120 k€ afin d’agrandir (≈ +40%) le parc d’activité de maison blanche. Cela permettra de répondre en partie à la forte demande des artisans pour implanter leurs activités sur le territoire

  1. Surcoût pour l’aménagement du lac du Ronzey à Yzeron

Les fortes pluies du printemps (avril et mai) ont entraîné des crues exceptionnelles alors que le lac venait juste d’être vidé pour les travaux. De ce fait, certains ouvrages ont été endommagés et il a fallu revider le lac. Ceci a entrainé un surcoût de 106 k€ en partie compensé par des économies sur le projet initial. Au final le surcoût est de 87 k€, pour un projet global qui passera donc à 905 k€ HT

 La photo ci-contre provient du site du SAGYRC (Syndicat intercommunal du bassin de l'Yzeron)où l'on peut suivre en photo et en détail le réaménagement écologique dont le lac fait l'objet.                                                                    

Rémy Ménétrier, Conseiller communautaire

 

 

Et aussi l'article du Progrès

CR réunion CCVL du 12 dec 2013

Posté par M-P-M à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 novembre 2013

Lien social et famille

LE CONSTAT

  • 207 Brindasiens demandeurs d’emploi à fin juin 2013.

                o Catégories A/B/C de pôle emploi
                o Une croissance de 40% sur 2009 (139 demandeurs d’emplois)
                o Près d’un foyer sur 10 potentiellement concerné

  • 51 allocataires de la CMU-C  en 2012

                o Pour bénéficier de la CMU-C il faut des revenus annuels inférieurs à 8000€ (12 000€ pour un couple)

  • 38 allocataires du RSA dont 20 pour la RSA socle (ex RMI) en 2012
  • 103 allocataires « pauvres »  ayant un revenu inférieur à 1000 € en 2012

                 o 86 en 2010

  • 20% des Brindasiens ont un revenu fiscal déclaré inférieur à 3400€/mois pour un couple avec deux enfants (10% inférieur à 2600€)
  • Les ménages locataires (20% de la population) ont un revenu annuel inférieur de 45% à celui des propriétaires
  • Sur la CCVL les demandes d’admission en crèche sont satisfaites à 36% en 2012 (58% en 2009) le taux est encore plus faible pour Brindas.

 

PARMI LES PROPOSITIONS BRINDAS PARTICIPATION & PROGRES FAITES LORS DES PRECEDENTS MANDATS MAIS NON RETENUES PAR LA MAJORITE MUNICIPALE

  • Mettre en place la tarification du restaurant scolaire et de la garderie en fonction du quotient familial, afin de plus aider les familles qui en ont le plus besoin (cela existe dans de nombreuses communes, dans les collèges et lycées)
  • Mettre en place par l’intermédiaire du CCAS un ticket loisir associatif, accordé sur conditions de ressources, afin de faciliter l’adhésion des Brindasiens aux associations culturelles et sportives (public visé : les jeunes et les personnes âgées)
  • Instaurer dans les commandes publiques (par ex : travaux de voirie, entretien, achats de fournitures,…. ) une clause d’insertion sociale afin de favoriser le choix d’entreprises faisant appel à des salariés en insertion
  • Créer des jardins familiaux (par ex gérés par une association) et inciter aux jardins partagés (par ex : mise à disposition par un particulier à un tiers d’un bout de terrain en contrepartie du partage de la récolte)
  • En cas de hausse des impôts, privilégier la hausse de la taxe foncière plutôt que celle de la taxe d’habitation. C’est sans effet pour 80% des Brindasiens qui sont à la fois propriétaire et occupant de leur logement. Par contre cela permet de limiter la hausse pour les Brindasiens locataires (ceux ayant des revenus plus faibles) et majore l’impact pour les Brindasiens qui louent un appartement qu’ils n’occupent pas.
  • Développer la construction de logements sociaux (à 80% habités par des Brindasiens ou des parents de Brindasiens :  jeunes décohabitant du domicile familial, personnes âgées quittant leur maison, rapprochement familial,…)
  • Créer des espaces de rencontre  dans la commune (mini parc,…)
  • Travailler avec la CCVL pour mettre en place des structures d’accueils de jeunes enfants (micro-crèches, extension de la crèche actuelle,…)
  • Faire effectivement fonctionner la commission accessibilité pour repérer et résorber les difficultés d'accès liées aux différents handicaps

 

PROPOSITIONS DU GROUPE DE TRAVAIL

Elles sont en cours de définition. Vous êtes intéressée- par notre démarche. Participez à la prochaine réunion ou bien postez un commentaire.