14 février 2013

Brindas, les identitaires font un flop !

P2133009-RLLe rendez-vous place de la paix à Brindas mercredi soir (annoncé sur les réseaux  sociaux) devait être le couronnement de leur propagande pour recruter des jeunes  dans les monts du lyonnais. Ils étaient 4 à attendre vainement les futures recrues, rejoints quelques minutes plus tard par leur chef, dépêché en hâte pour faire face à  la contestation…

En effet, l’appel lancé par SOS racisme, les animateurs de MJC,… et relayé par  notre association a permis, en quelques heures, de rassembler, à la MJC, puis sur la   place de la paix, plus de 40 citoyens (cf photo), qui refusent que les propos racistes  des identitaires  soient banalisés. Le racisme est un délit et non pas une opinion. Cette protestation citoyenne était, bien évidemment, pacifique et la  gendarmerie, présente en nombre, surveillait de près ces  identitaires  coutumiers des  provocations et des dégradations (tags,...)

Bien évidemment les conseillers municipaux de Brindas Participation & Progrès  ensemble à   gauche étaient  présents, ainsi que  Florence Perrin, vice-présidente de  la CCVL, (qui joue un rôle décisif pour que la CCVL soutienne les initiatives locales pour combatre ces idées : festival melting potage, débats, projections de films,... et dont nous nous faisons échos). Toutefois on ne peut que regretter que la municipalité de Brindas n’ait pas été représentée par un adjoint ! Pourtant, Mme la Maire était au courant depuis plusieurs jours de la venue des identitaires à Brindas. Elle n’a d’ailleurs pas daigné en informer le conseil municipal de lundi soir ! « Bien vivre ensemble à Brindas », slogan de la liste de Mme le Maire aux dernières élections (abondamment repris dans les publications municipales payées par la commune …!) ne commencerait-il pas, par s’opposer à la division entre les citoyens prônée par ces identitaires ? Ce n’est pas en faisant l’autruche que les idées racistes reculeront quand elles se manifestent !

Posté par M-P-M à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 février 2013

Rassemblement à Brindas contre les identitaires aujourd'hui à 19h

Vous trouverez ci-dessous une invitation de SOS-racisme pour un rassemblement aujourd'huimercredi 13/02, à 19h, sur le parking du Carré d'Ass'. BPP s'associe pleinement à cette action initiée par SOS-Racisme pour lutter contre les idées du groupe d'extrême droite "Génération Identitaire".
Il est important que nous soyons nombreux !
 
"Les identitaires seront présents à Brindas, le 13/02 pour recruter parmi les jeunes des Monts du lyonnais (19h30 place de la paix).http://twitter.com/_Rebeyne_/status/297286968885268480/photo/1
Ce temps de rencontre vient "clôturer" une campagne massive d'affichage sur tous les villages du secteur. Il correspond à une montée en puissance des identitaires lyonnais après la création d'une nouvelle structure nationale appelée "Génération Identitaire" portée par les identitaires lyonnais et qui a été lancée par leur opération sur l'occupation de la moquée de Poitiers. Les Monts du lyonnais font partis de leur stratégie de développement. Ils viennent ainsi, et pour la première fois ouvertement, assoir leur implantation locale. 

Un certains nombre d'acteurs locaux du réseau des MJC, de Melting Potage et de SOS Racisme appel à un rassemblement pacifique afin de leur montrer qu'ils ne sont pas les bienvenus dans les Monts du lyonnais et que les acteurs locaux ne les laisserons pas impunément embrigader les jeunes du coin sans réagir. 

Un rendez vous est fixé à 19h à la MJC de Brindas. Nous vous invitons à nous rejoindre et à mobiliser autour de vous.
Les forces de l'ordre seront présentes massivement pour ce rendez vous pacifique.

Thomas Rigaud, SOS-racisme"

 

Posté par Nejma G-B à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 janvier 2012

Coup d'arrêt aux tags racistes

2012-01-18 progrès tag

Posté par M-P-M à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 décembre 2011

La construction des adolescents et les mouvements identitaires

Un temps de réflexion nécessaire au regard des divers incidents constatés dans les monts du Lyonnais.

ado et construction identitaire

 

Posté par M-P-M à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 novembre 2011

Bref compte rendu du conseil municipal du 28/11/2011

Finances : débat d’orientations budgétaires

Mme le Maire présente le compte administratif prévisionnel de la commune pour 2011 qui devrait afficher une épargne disponible de 550 000€ pour une prévision initiale à 258 000€. Des dépenses maîtrisées conformément au budget mais surtout des recettes « imprévues » (droits de mutation acquittés lors des cessions de terrains, produits des impôts,…) sont à l’origine de ce bon résultat. Mme le Maire propose ensuite deux scénarii. Le premier sans hausse des impôts le second avec une hausse de 1,5%. Sa préférence va au second afin de renforcer l’autofinancement de la commune dans un contexte où trouver un emprunt bancaire est difficile et afin de faire face aux dépenses prochaines de la commune (transports, médiathèque,…).

Les élus BPP ensemble à gauche rappellent que depuis le début du mandat les taux d’imposition ont été augmenté de 11%, alors qu’ils ont été plutôt stables dans les communes voisines.

hausse taux d'imposition

Avec la revalorisation des bases décidées par l’Etat c’est donc une hausse de 26% par habitant. Les impôts locaux représentent désormais sur notre commune un coût moyen par habitant de 324€ (soit 1296€ pour un ménage de 4).

hausse impôts locaux

Si les impôts locaux à Brindas restent modérés par rapport aux autres communes, cette forte hausse est très difficilement supportable pour les Brindasiens modestes. En effet, si le « Brindasien moyen » affiche des revenus plutôt élevés ( 5 200€/mois pour un couple avec 2 enfants), 20% de nos concitoyens vivent avec moins de 3400€/mois (pour un couple avec deux enfants. Source INSEE)

revenus déclarés

En outre, le chômage touche fin 2010 (source INSEE) 184 Brindasiens et chacun sait que la situation s’est encore dégradée en 2011

184 chomeurs

C’est pourquoi les élus BPP ensemble à gauche font les trois propositions en faveur d’une politique fiscale plus juste et d’une politique sociale plus ambitieuse


Première proposition :

geler la taxe d'habitation

seconde proposition :

ticket loisir

troisième proposition :

Tarification QF

En matière budgétaire, les élus BPP ensemble à gauche ont attiré l’attention sur deux points principaux et fait les propositions suivantes :

ventes terrain

extension capacités école

Nos propositions seront-elles prises en compte ? Réponse lors du vote du budget le 19 décembre.

Finances : demande de subventions

Afin de réduire le coût (≈ 20 000€) pour la commune de l’équipement numérique de la médiathèque (logiciels, ordinateurs, liseuses,…) des subventions ont été sollicitées. Vote unanime

Urbanisme : instauration de la taxe d’aménagement (TA)

La loi impose de remplacer les anciennes taxes (TLE : taxe locale d’équipement, PVR : Participation Voiries Réseaux,…) par une taxe unique. L’objectif reste de d’imposer les nouvelles constructions (ou extensions) afin de financer les infrastructures publiques nécessaires (voiries, réseaux, écoles,…). Le taux de la TA a été fixée à 5%  sauf sur la zone entourant la future voie Guignol (devant relier la montée du Clos à celle de la Bernade). Dans cette espace, le taux a été fixé à 15% afin d’apporter une contribution plus significative compte tenu de l’ampleur des travaux à engager sur cet espace non viabilisé.

Les élus BPP ensemble à gauche, qui avaient demandé (vainement !) depuis  plusieurs années d’instaurer la PVR (comme plusieurs communes de la CCVL l’avaient déjà fait) ont voté favorablement. Unanimité

Administration Générale : embauche de 9 agents recenseurs pendant 1 mois

Pour assurer le recensement de l’INSE du 19/01/2012 au 18/02/2012

Administration Générale : mise à disposition d’une institutrice du logement communal 6 Montée du Clos.

Comme la loi le demande, ce logement vacant a été mis à disposition d’une institutrice. Les élus BPP ensemble à gauche ont voté favorablement mais ont regretté que ce logement n’ait pas pu être précédemment utilisé pour un logement d’urgence ou une mini-crèche. (2 abstentions et un vote contre provenant de la liste de Mme Receveur).

Administration Générale : remplacement de Madame Benoit, démissionnaire

Elue sur la liste de Mme Receveur elle est remplacée par M Poncet

Questions Diverses

  • Mme le Maire a rappelé que sur la question des transports en commun, d’ici mars 2012, la commune devrait faire un choix entre une adhésion au Sytral (probablement directe et non plus via la CCVL) et une adhésion au syndicat de transports que propose le Conseil Général, mais dont les contours sont encore très flous. Les études et évaluations des coûts sont toujours en cours
  • Les élus BPP Ensemble à Gauche ont rappelé que la Mairie de Thurins avait subi des effractions et des tags fascistes (croix gammées,…). Mme le Maire a dit qu’elle avait transmis au nom du conseil municipal de Brindas un message de solidarité au Maire de Thurins. Les élus BPP ont demandé à Mme le Maire de faire en sorte que lors de la prochaine réunion de la CCVL une déclaration condamnant ces exactions soit faite.
  • Les élus BPP ensemble à gauche, sont intervenus pour dire qu’ils avaient été choqués que la Mairie de Brindas relaie par mail, une invitation de la Mairie de Vaugneray à un débat « citoyen » sur comment « expliquer la crise ». Ce débat était organisé autour d’un plateau réunissant un ancien député UMP, le député actuel UMP, une conseillère régionale UMP et le conseiller général UMP. Il ne s’agissait ni plus ni moins que d’assurer la promotion de l’UMP sur le territoire. Si l’initiative vient de la municipalité de Vaugneray, la municipalité de Brindas n’a pas à relayer ce type d’informations partisanes. Madame le Maire s’est engagée à être plus vigilante, notamment du fait de la période électorale qui va s’ouvrir

 

Posté par M-P-M à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 novembre 2011

Non au racisme

Les élus BPP condamnent l'effraction, les dégradations et les inscriptions à caractère raciste subie par la mairie de Thurins la semine passée et assurent les élus et la population thurinoise de leur soutien.

Après les tags sur la MJC de Vaugneray en décembre 2010, les autocollants d'extrème-droite retrouvés un peu partout au printemps 2011, sans parler des graphitis que l'on peu voire trop régulièrement sur certains murs brindasiens, ce nouvel acte montre que l'éducation à la tolèrance et au respect et la vigilance contre l'extrème-droite et le racisme restent plus que jamais nécessaire.

 Le Progrès du 18/11/20112011-11-18 progrès effraction mairie thurins

Posté par M-P-M à 13:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

21 juin 2011

Stop à la xénophobie

Les inscriptions ou incidents à caractère raciste sont nombreux dans les communes de l'ouest lyonnais. Nous les avons dénoncé à plusieurs reprises. La gendarmerie vient d'interpeller l'un de leurs auteurs. Nous nous en réjouissons car celà va permettre de sanctionner ces actes. Cela rappelle également à ceux qui ont tendance à l'oublier que le racisme et la xénophobie ne sont pas une opinion mais un délit.

Le Progrès du 4-062011-06-11 le progrès extrème droite

et celui du 28 avril qui relate l'incident

2011-04-28 progrès extrème droite

Posté par M-P-M à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2011

Bref compte rendu du conseil municipal du 31/01/2011

Ressources Humaines : création d’un poste d’adjoint administratif

Il s’agit de créer un poste afin de permettre la titularisation d’un agent qui occupe déjà cette fonction depuis plus d’un an, mais dans un cadre précaire.

Vote unanime

Le_Garon_entre_le_Gue_et_lAuberge_du_GaronSyndicat de Mise en valeur, d’Aménagement et de Gestion du bassin versant du Garon (SMAGGA)

Les statuts sont modifiés, pour permettre l’adhésion directe de deux communes (St Martin en Haut et Ste Catherine) qui précédemment adhéraient au SMAGGA mais par l’intermédiaire d’un syndicat intercommunal créé spécifiquement entre ces deux communes

Vote unanime

Élections de Mmes Gaillard et Lalauze (majorité municipale) comme suppléantes au SIPAG (Syndicat Intercommunal pour la Protection des personnes AGées

Afin de remplacer les deux précédentes suppléantes (Mme Sanchez démissionnaire du conseil municipal et Mme Tixier démissionnaire de la fonction), la majorité municipale propose deux remplaçantes. La liste BPP ensemble à gauche, ne présente pas de candidat car un de ses élus (N. Buenerd) siège déjà au SIPAG en tant que titulaire. Vote unanime

Élection de Mme Tixier comme représentante de Brindas au sein de l’AIGE (Association Intercommunal de Gestion de l’Établissement pour personnes âgées « les Émeraudes » situé à Vaugneray)

L’AIGE se substitue à l’AIPA pour la gestion des Emeraudes. Ses nouveaux statuts prévoient que sur les 35 membres de son conseil d’administration 22 soient désignés par les communes. La majorité municipale, propose que Mme Tixier qui représentait déjà la commune au sein de l’AIPA soit désignée au sein de l’AIGE. Les élus BPP ensemble à gauche s’abstiennent notamment aux motifs suivants (voir également la déclaration plus complète des élus BBP faite en séance)

  • La création de l’AIGE (structure associative mais privée), tourne le dos au projet d’intégrer dans le service public l’établissement des Emeraudes (option pourtant privilégiée par le SIPAG propriétaire des bâtiments)
  • Le nombre important d’élus locaux au sein du conseil d’administration (près des 2/3) fait porter un risque juridique sur cette association qui pourrait être qualifiée « d’association transparente ». En effet, les élus locaux ne doivent pas exercer de responsabilité dans des associations financées par des fonds publics locaux. Ce risque avait pourtant été clairement souligné par le conseiller juridique du SIPAG.

Vote 22 pour et 7 abstentions (les 5 élus BPP + 2 élues de la liste de Mme Receveur)

Convention avec le chenil Les Assiers (Rontalon)

Afin de se substituer à la SPA, une convention est signée avec ce chenil. Désormais les animaux domestiques errants, trouvés par la police municipale seront pris en charge par ce chenil. Ils seront gardés sur place pendant 8 jours. A l’issue de cette période, si le propriétaire n’est pas venu réclamer son animal, ce dernier pourra être cédé à la SPA (ou autre association agrée) en vue d’adoption ou bien euthanasié après avis d’un vétérinaire.

Cette convention devrait permettre à la commune de faire une économie d’environ 1000€/an, tout en respectant les règles et l’esprit en matière d’accueil des animaux errants.

Vote unanime

ferme_fayetAvenants aux travaux de construction du centre culturel (ex ferme Fayet)

Des surcoûts sont constatés à l’issue des premiers travaux : 35 000 € au titre de remblais complémentaires et 24 000 € au titre des renforts nécessaires afin de solidariser les charpentes de l’ancien et du nouveau bâtiment. Le projet global passe ainsi de 1 193 000 € (HT) à 1 253 000 € (+4.99%). Ces dépassements sont significatifs et liés à la nature des sols (un problème similaire était déjà apparu lors du terrassement du carré d’As) ainsi qu’à la réhabilitation de l’ancien (option retenue afin de préserver l’essentiel du bâti de la ferme Fayet)

Les élus BPP votent pour à l’exception de Nicole Robert qui s’abstient (conformément à ses votes précédents sur ce sujet) rejointe par 2 élues de la liste de Mme Receveur

Urbanisme : délégation du droit de préemption à l’EPORA dans le cadre d’une convention limitée à l’acquisition des terrains en bordure de la future « voie Guignol »

L’adhésion de la CCVL à l’EPORA (Établissement Public Foncier de l’Ouest Lyonnais) a été imposée par le préfet. Depuis 2009, une « contribution volontaire » additionnelle de 5,2€ par personne est donc prélevée sur les impôts locaux (cf publication BPP N°25 ). L’EPORA a pour mission de faire du « portage foncier », c'est-à-dire d’acheter des terrains et de les revendre (dans les 3 ans) soit à la commune soit à un opérateur faisant du logement social (type Semcoda, Opac,…).

Pour Brindas, un site a été retenu, il s’agit des terrains le long de la montée du clos, permettant ainsi de créer une voirie reliant (au dessus du Musée Théâtre Guignol) la montée de la Bernade à la monté du Clos et desservant ainsi potentiellement une soixantaine de nouveaux logements collectifs (dont du logement social). L’EPORA pourra (à la demande de la municipalité) préempter un terrain qui serait nécessaire au projet.

Cette convention aurait déjà dû être adoptée lors des réunions de la CCVl du 09/12 et du Conseil Municipal du 13/12/2010. Mais à notre demande, la délibération a été retirée de l’ordre du jour, car nous avions mis en évidence que la convention prévoyait que l’EPORA refacture les frais financiers (liés aux acquisitions) alors que la contribution imposée aux résident de la CCVL sert déjà en principe à payer ces frais. La nouvelle convention ayant tenu compte de notre remarque, les élus BPP ensemble à gauche ont voté favorablement. Vote unanime pour la délégation du droit de préemption et la convention avec Epora

 Questions diverses

  • Suite aux graffiti et aux autocollants racistes souillant notamment les panneaux de signalisation, les élus BPP ensemble à gauche sont intervenus pour rappeler à Mme la Maire, la nécessité de porter plainte et de demander au personnel municipal d’effacer de notre commune ces propos racistes et xénophobes. Mme la Maire s’est engagée à faire le nécessaire
  • Les élus BPP se sont également fait l’écho des interrogations de plusieurs Brindasiens, surpris que sur le site internet de la commune, seules les références aux cérémonies du culte catholique soient indiquées. Mme la Maire a dit que      ceci était volontaire, puisqu’il s’agit du seul culte pratiqué effectivement sur le territoire de la commune.

 

19 janvier 2011

La newsletter #4

 

newsletter 4-1   newsletter_4_2   
Pour une version plus lisible, cliquez ici  newsletter_4_1 et là newsletter_4_2

Posté par M-P-M à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 janvier 2011

Non au racisme

Le numéro de janvier de Devant chez vous rend compte des initiatives de la CCVL pour prévenir l'homophobie et le racisme dans nos communes.

devant_chz_vous_discrim

Sensibilisation au combien nécessaire ! Le progrès du 26 juin s'était inquiété de ces "groupes fascisants qui gangrènent les bals des mont du Lyonnais" et Leïla Moumen, sur le forum du comité de résistance citoyenne faisait état des différents actes recensés et en appelait à la mobilisation publique. Une page Facebook "Si toi aussi t'es des monts du lyonnais et tu détestes les fachos!!" rassemble actuellement 680 personnes.

Tout récemment, des tracts, des graphiti ont été trouvé à Brindas notamment. Et la MJC de Vaugneray, très mobilisée contre le racisme avec le Festival Melting Potage notamment, a été taguée d'inscriptions xénophobes. Les élus BPP lui ont adressé un message de soutien.

Face à ces actes nauséabonds,  la vigilance et le travail de prévention est plus que jamais nécessaire.

Posté par M-P-M à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,