20 mars 2014

Brindas. Urbanisme et logement : ce que proposent les candidats

Dans le progrès du 19/3 :

Les logements neufs se sont développés à un rythme soutenu, ces dernières années, dans la commune, qu’il s’agisse d’habitat collectif ou individuel. À ce jour, pas moins de trois résidences sont en cours de construction, route du Pont-Chabrol, chemin de la Traverse ou chemin d’En-Pelly. Elles devraient être livrées entre 2014 et 2015. Côté tarifs, il faut compter 160 000 € pour un deux pièces neuf, dans la moyenne des prix pratiqués dans l’Ouest lyonnais.

La future ZAC des Verchères, projet phare de la commune, sera l’un des enjeux majeurs du prochain mandat en matière d’urbanisme. Ce nouveau quartier, situé au cœur du village, devrait accueillir des habitants supplémentaires, répartis dans 220 logements.

La question des infrastructures vient alors se poser. Le point fort de Brindas : son taux élevé de propriétaires. En effet, le village comptait 76,5 % de propriétaires de leur résidence principale en 2009, largement au-dessus de la moyenne du département (49 %). En légère augmentation, la population s’élève à 5 585 habitants, selon le recensement de 2011. C’est, bien sûr, moins qu’à Craponne mais plus qu’à Vaugneray et à Grézieu.

La commune pèche, en revanche, par sa faible part de logements sociaux. Avec un taux de 6 %, la commune se doit de rattraper son retard, sous peine d’être une nouvelle fois soumise à de lourdes amendes.

 

Permettre aux classes moyennes de continuer à vivre à Brindas

Rémy Ménétrier Élu sortant (DVG), liste « Brindas participation et progrès ».

Rémy Ménétrier  Photo DR

La situation actuelle à Brindas se caractérise notamment par une trop faible proportion de logements proposés en location, un prix du foncier très élevé à l’acquisition (plus de 300 €/m²), un étalement urbain consommateur d’espaces naturels et une diminution des réserves foncières de la commune.

Dans ce contexte, de nombreux Brindasiens, notamment parmi les jeunes, sont obligés de quitter notre commune, faute de pouvoir s’installer à des conditions financières supportables. Nous voulons donc diversifier l’habitat pour permettre aux classes moyennes de continuer à vivre et à s’installer à Brindas, tout en respectant les prescriptions du SCOT et en veillant scrupuleusement à la qualité architecturale des constructions.

Nous encouragerons l’offre de logement locatif, de locatif social (collectif et individuel) et l’accession sociale à la propriété. 80 % des logements conventionnés dans la commune sont attribués à des Brindasiens ou à leur famille (jeunes, personnes âgées).

La ZAC des Verchères, avec sa résidence seniors, sera un des vecteurs de cette politique. Nous créerons des circuits piétonniers et des pistes cyclables, et améliorerons l’accessibilité afin de favoriser les déplacements en modes doux et collectifs pour réduire l’usage de la voiture. Pour cela, nous utiliserons le produit des amendes (68 000 €/an) payées par la commune du fait de son faible pourcentage de logements sociaux, pour financer des projets avec les bailleurs et les fonds mis à disposition de la commune par l’Epora pour reconstituer des réserves foncières.

24 février 2014

Tester l'accessibilité

DSC01151-RL

C'est ce que les candidats BPP ont proposé aux brindasiens samedi matin dans le centre bourg

Compte-rendu en image et avec les observations notées par les participants

"La traversée depuis l'école primaire vers la poste est très difficile car les bordures sont très hautes"

DSC01146-RL

"Depuis la poste, pour aller vers la galerie de la pharmacie, passage obligatoire par la voirie et sans passage piétons"

 

"A partir de la place handicapé devant la poste, impossible de passer la petite marche pour monter seule en fauteuil vers la poste"

"il faut être en fauteuil ou sortir avec des personnes handicapées pour se rendre compte de toutes les difficultés rencontrées, A Brindas, personne n'a pensé à ces problèmes"

 

DSC01169-RL

 "Grosse galère avec les marches devant l'église et passages complexes et compliqués devant la pharmacie de la place de Verdun. Beau mais peu fonctionnel"

 "Marches vers la médiathèque inaccessibles aux poussettes et fauteuils"

"Place handicapée avec poteau et arbres empêchant de sortir poussette ou fauteuil"

 

DSC01148-RL

"trottoir rue du vieux bourg pour rejoindre la poste impraticable avec déambulateur"

"accessibilité aux commerces difficile, lourdeur des portes qu'une personne en fauteuil ne peut ouvrir ou fermer"

"trottoir devant le fleuriste en devers coté route, impossible en fauteuil roulant, dur en poussette"

 

DSC01190-RL

 

 

"passage des chicanes vers la pharmacie des muriers pas assez large pour fauteuil ou poussette"

 "Brindas est loin d'être pratiquable, les places réservées ne sont pas respectées"

DSC01142-RL

 

 

 

 

 

 

 

 "du boucher au jardin de l'ancienne cure, il faut passer sur la route"

 

DSC01198-RL

"le gravier à l'entrée du jardin de l'ancienne cure empêche d'entrer en fauteuil, c'est difficile avec une poussette"

 "place de verdun difficile en poussette"

"Place de verdun : manque de lisibilité et de visibilité. Plan inclinés/marches de tailles différentes"

"Place de la paix : problème des entrées et des sorties. Pourquoi un seul accès ? Dangerosité au moment des sorties d'école"

DSC01265-RL

 

 

"On prend conscience des difficultés rencontrées par les personnes à mobilité réduite et de la nécessité de penser les aménagements dans le détail en ayant cette question à l'esprît"

12 janvier 2014

Créer un parc-relais TCL conséquent

parc relaiL'adhésion de la commune au SYTRAL a permis un accroissement de la fréquentation des lignes de TCL mais aussi un dévoloppement des voitures "tampons" garées pour la journée sur le parking du carré d'ass, la place des marronniers ... par les usagers résidant loin des arrêts de bus.

Pour développer les transports en commun tout en libérant les parking du village pour des stationnements de courte durée, la création d'un parc relais a été proposée par Brindas Participation et Progrès lors du précédent PLU et refusée alors par la Maire. Elle est enfin retenue dans le nouveau PLU.

Le principe d'un parc-relais est acté et un terrain pressenti vers le rond-point de la salle des fêtes. Il faut, en partenariat avec le SYTRAL mener rapidement à bien ce projet en veillant à ce que son dimensionnement soit suffisant.

Car les hypothèses actuelles sont basses aux regards des besoins qui ne manqueront pas d'augmenter dans les années qui viennent. En effet, le développement des transports en commun est une priorité pour fluidifier le traffic dans l'ouest lyonnais et limiter l'impact sur l'environnement.

On sait que la mise en place de solutions plus pratiques, parc-relai, LEOL, métro à Oullins.... renforce l'attrait des transports en commun et l'accroissement de la fréquentation permet de financer l'augmentation des fréquences de bus sans surcoût excessif, pour un meilleur service rendu aux usagers.

 

21 décembre 2013

Adapter l’urbanisme pour que les classes moyennes puissent continuer à s’installer à Brindas

vue brindasL’augmentation constante et spectaculaire du prix du foncier à Brindas comme dans tout l’ouest lyonnais a rendu de plus en plus difficile dans la période récente l’installation de familles à revenus moyens à Brindas.

Beaucoup d’entre elles ont un revenu trop élevé pour avoir accès aux logements conventionnés. Leur pénurie conduit en plus légitimement à privilégier  l’accès des  familles les plus modestes.

Or le Plan Local d’Urbanisme (PLU) en cours de finalisation ne prévoit à proximité du centre-bourg qu’une zone très étroite à densité suffisante pour y construire des logements à prix abordable (zone Ua et Ub). La zone Uc contigüe, avec un Coefficient d’Occupation des Sols, COS, de seulement  0,2 ne permettra de construire que des logement à coût très élevé où le prix du foncier constituera entre 40 et 50 % du prix total du logement.

Nous demandons l’élargissement de la zone dense Ub, au détriment de la zone Ub moins dense et/ou la création d’une zone intermédiaire comportant une obligation de construction de logements sociaux avec des densités et des hauteurs intermédiaires entre ces deux zonages.

15 novembre 2013

Préparation des élections municipales

Comme nous, vous voulez une commune plus solidaire, plus citoyenne, plus écologique,

Vous avez des idées, envie d'en discuter, ... 
Venez apporter votre contribution à la réunion des groupes de travail de Brindas Participation et Progrès, mardi 19 novembre à 20h à la petite salle des fêtes.

tract 19 11